Accueil Éditorial Zéro tolérance

Zéro tolérance

Zéro tolérance 1

Un bandit armé est peut-être un ami, un camarade de classe, un cousin, un frère, un parent.

Ne le tolèrez pas, ne le couvrez pas,. Dénoncez-le, stoppez-le par tous les moyens et appliquez-lui la tolérance zéro.

Vous le tolérez aujourd’hui, vous le couvrez, et vous ne le stoppez pas. Demain, il vous tuera, violera vos filles, vos femmes, tuera vos fils et ce n’est pas tout, il vous forcera à quitter votre quartier, parce que celui-ci vous sera un enfer.

LIRE AUSSI>>  Appréciation de la gourde et résistance des hypocrites de la classe politique.

Aujourd’hui, aller l’école, au travail est un risque que vous prenez à chaque fois que vous quitterez le quartier. Faites votre part pour combattre l’insécurité, faites votre part pour défendre vos quartiers.

Peut-être, vous me demanderez que faire des autres bandits tout-puissants que la politique protège.

Je vous répondrai de vous en tenir aux bandits qui sont à votre portée, qui empoisonnent vos quartiers, qui violent vos femmes, vos filles et qui nous tueront tous si nous ne leur appliquons pas la tolérance zéro. Aujourd’hui, c’est le voisin qui meurt, demain, ce sera peut-être vous.

LIRE AUSSI>>  La PNH face à l’usage de la force nécessaire contre le banditisme armé

A bon lecteur, salut !

Alberto jean Gilles

Partager