Accueil International Venezuela: le président Nicolas Maduro annule le voyage de sa délégation aux...

Venezuela: le président Nicolas Maduro annule le voyage de sa délégation aux pourparlers de La Barbade

Venezuela: le président Nicolas Maduro annule le voyage de sa délégation aux pourparlers de La Barbade 1

Le président vénézuélien Nicolas Maduro a annulé mercredi le départ de la délégation qui devait aller dialoguer jeudi et vendredi avec celle de l’opposition à La Barbade, pour protester contre les nouvelles sanctions américaines.

« Bien que la délégation de l’opposition désignée par le député Juan Guaido se trouve déjà à La Barbade pour la session de discussions prévue pour cette semaine, le président Nicolas Maduro a décidé de ne pas envoyer la délégation vénézuélienne à cette occasion, en raison de la grave et brutale agression perpétrée de manière continuelle et retorse par l’administration Trump contre le Venezuela », déclare un communiqué officiel.

LIRE AUSSI>>  Afrique: Au Sénégal, les femmes disent “ça suffit !” aux violences sexuelles

Après des contacts exploratoires entre les deux camps et une première rencontre à la mi-mai à Oslo, les discussions avaient repris à La Barbade le 8 juillet.

Dans un communiqué publié vendredi, le gouvernement norvégien indiquait que les délégués du gouvernement et de l’opposition s’étaient engagés à trouver une solution « constitutionnelle » à la crise vénézuélienne.

La Maison Blanche avait fait savoir lundi que le président Donald Trump avait ordonné un gel total des biens aux Etats-Unis du gouvernement vénézuélien de Nicolas Maduro, accentuant ainsi la pression sur le dirigeant socialiste que Washington souhaite voir quitter le pouvoir.

LIRE AUSSI>>  Pétrole : échec à l'Opep, la Russie refuse de nouvelles baisses de production

Le lendemain, Caracas avait accusé Washington de « terrorisme économique » et de chercher à provoquer une rupture du dialogue avec l’opposition.

Au moment où des milliers du partisans de Nicolas Maduro défilaient mercredi à Caracas pour dénoncer les sanctions américaines, le ministre vénézuélien de la Défense, le général Vladimir Padrino, a demandé que la justice punisse ceux qui au Venezuela se déclarent favorables aux mesures prises par l’administration Trump.

Source combinée

Partager