Accueil Technologie Signal ou WhatsApp ? Voici ce qui différencie ces applications et comment...

Signal ou WhatsApp ? Voici ce qui différencie ces applications et comment les choisir

Signal ou WhatsApp ? Voici ce qui différencie ces applications et comment les choisir 1

Signal, l’application de messagerie respectant la vie privée, est en train d’émerger comme principal concurrent de WhatsApp. Les téléchargements de cette application ont augmenté de 4200% cette semaine après que WhatsApp a annoncé que ses utilisateurs devraient commencer à donner certaines données à sa société mère, Facebook.

Les deux applications de messagerie ont des points communs. Contrairement aux messages SMS normaux, Signal et WhatsApp utilisent un cryptage de bout en bout, qui permet de cacher les messages envoyés au cas où quelqu’un intercepterait le chat ou les trouverait sur un serveur. Les deux applications rivales permettent aux utilisateurs de chatter gratuitement via des réseaux Wi-Fi ou des données cellulaires, ce qui les rend populaires pour les communications internationales.

Mais les deux applications diffèrent considérablement en termes de propriété, de sécurité et de facilité d’utilisation. Signal appartient à une organisation à but non lucratif relativement récente et met l’accent sur la sécurité, alors que WhatsApp, exploitée par Facebook est généralement plus facile à utiliser.

Voici une liste des principales différences entre les deux plateformes de messagerie cryptée pour vous aider à choisir celle que vous utiliserez. Contactés par Business Insider, Facebook et Signal n’ont pas souhaité s’exprimer sur le sujet pour le moment.

Qui est propriétaire de WhatsApp ?
La frustration de certains utilisateurs de WhatsApp vient du propriétaire de l’entreprise. En 2014, Facebook a racheté WhatsApp, co-fondée par Brian Acton et Jan Koum, pour 22 milliards de dollars.

Or, les données des utilisateurs de Facebook sont dérobées depuis des années. En 2018, Facebook avait annoncé un piratage majeur affectant 50 millions de comptes. Les employés de Facebook étaient au courant des failles de sécurité de ses comptes depuis décembre 2017, selon un article du Telegraph. Lors du scandale de Cambridge Analytica, le réseau social avait admis que 87 millions de personnes auraient pu avoir accès aux données de ses utilisateurs.

Les propres co-fondateurs de Whatsapp ont ensuite tourné le dos à l’entreprise : Jan Koum a quitté Facebook en 2018, et Brian Acton a ensuite injecté 50 millions de dollars de son capital dans son application rivale, Signal.

Qui est propriétaire de Signal ?
Signal, d’autre part, est géré par l’organisation à but non lucratif Signal Foundation. Brian Acton et Moxie Marlinspike, PDG de Signal, ont co-fondé cette structure en février 2018. Selon le site web de la Signal Foundation, Brian Acton a quitté Whatsapp après l’acquisition de Facebook « en raison de différences concernant l’utilisation des données clients et de la publicité ciblée ». La direction a donné 50 millions de dollars pour lancer la Signal Foundation, et siège désormais au conseil d’administration de l’organisation.

LIRE AUSSI>>  WWDC 2019 : Apple dévoile un nouveau Mac Pro

Signal n’a jamais reçu de financement de capital-risque (argent d’investisseurs pour les entreprises non côtées en bourse) ni cherché à investir, selon Moxie Marlinspike.

« Le projet de Signal est essentiellement de rendre la technologie normale, faire de notre plateforme un espace en sécurité, où les données des utilisateurs ne sont pas partagées avec d’autres entités », a déclaré Moxie Marlinspike à Business Insider en 2020.

Meredith Whittaker est le troisième membre du conseil d’administration de la Signal Foundation. C’est une ancienne ingénieure de Google qui a contribué à syndicaliser l’entreprise et défend maintenant les intérêts des travailleurs du secteur technologique.

Sécurité

Quel est le degré de sécurité de WhatsApp ?

Facebook ne peut pas accéder aux chats en raison du cryptage de bout en bout, mais la société peut revendre les données de ses utilisateurs.

Facebook a accès aux numéros de téléphone des utilisateurs de WhatsApp, aux adresses IP, au réseau mobile, à la durée d’utilisation de l’application, aux données de paiement de ses utilisateurs, aux cookies et aux données de localisation, selon le magazine WIRED.

Certains utilisateurs avaient choisi de ne pas autoriser Facebook à accéder à leurs données personnelles dès 2016. Mais WhatsApp a déclaré que si tous les utilisateurs n’acceptaient pas de partager des informations d’ici le 8 février, ils perdraient l’accès à l’application.

Rob Price, de Business Insider, a indiqué que les autres applications pouvaient suivre l’activité en ligne des utilisateurs de WhatsApp, y compris les personnes à qui ils parlent, à quel moment ils utilisent l’application et même quand ils dorment.

Quel est le degré de sécurité de Signal ?

Signal indique qu’elle n’obtient pas les messages, groupes, contacts ou informations de profil de ses utilisateurs. Les deux seules informations que Signal collecte sont la durée d’installation de Signal et la date de sa dernière installation.

L’entreprise ouvre également les sources de tous ses logiciels, ce qui signifie que les internautes peuvent voir comment le technicien a conçu l’application.

Signal a été recommandé par de nombreux experts en sécurité, dont Edward Snowden. Les journalistes de Vice et The Intercept ont aussi conseillé d’utiliser Signal plutôt que WhatsApp pour garantir que vos messages restent privés.

LIRE AUSSI>>  OnePlus lève le voile sur ses nouveaux smartphones, le OnePlus 8 et le 8 Pro
Signal ou WhatsApp ? Voici ce qui différencie ces applications et comment les choisir 2

Cependant, l’application n’est pas parfaite. Les experts en sécurité ont mis en garde contre une nouvelle fonctionnalité permettant aux utilisateurs de récupérer des données à l’aide d’un code PIN, qui pourrait porter atteinte à la vie privée. « Le problème avec cela est que la plupart des gens choisissent des codes PIN faibles. Pour durcir cela et rendre le système plus sûr, Signal a un système qui utilise des enclaves Intel SGX sur leur serveur », a déclaré Matthew Green, cryptographe de la Johns Hopkins University de Baltimore, à Vice.

Utilisation

WhatsApp est-elle facile à utiliser?

WhatsApp séduit plus de deux milliards d’utilisateurs par sa facilité d’utilisation et son intuitivité.
L’application est disponible sur les appareils iOS et Android, et synchronise automatiquement votre liste de contacts téléphoniques, puisque les utilisateurs sont identifiés par leur numéro de portable. Les utilisateurs peuvent former des groupes de discussion, passer des appels vocaux et vidéo, et passer des appels internationaux gratuits en utilisant le Wi-Fi. Ils peuvent aussi partager leur emplacement, leurs documents et leurs fichiers avec d’autres personnes. WhatsApp permet également d’ajouter un code PIN pour mettre en place une vérification en deux étapes avant d’accéder à l’application. Insider a également fait état d’astuces que les utilisateurs de WhatsApp peuvent ajouter pour améliorer son utilisation. Les utilisateurs peuvent marquer les messages comme non lus et épingler les messages importants sur le chat, des fonctionnalités qui ne sont pas disponibles sur Signal.

Signal est-elle facile à utiliser ?

Signal a moins de fonctionnalités personnalisables que WhatsApp. L’application est disponible sur iOS, Android et sur Mac et PC. Les utilisateurs peuvent s’envoyer des photos, des vidéos, des liens et d’autres fichiers. Comme pour WhatsApp, ils peuvent aussi retirer des messages et des photos quand ils le souhaitent.

Les internautes peuvent lancer des appels audios et vidéos, et former des groupes de 150 personnes maximum. La version bêta de Signal, cependant, a plus à offrir aux utilisateurs que l’application standard. Elle permet de créer des salons de discussion, désigner des administrateurs et envoyer des invitations pour votre groupe.

Source: Business Insider

Antenne509/A509
L’information en un clic !

Partager