Accueil International Science: Ces 12 000 tonnes de peaux d’oranges ont changé des terres...

Science: Ces 12 000 tonnes de peaux d’oranges ont changé des terres stériles en forêt luxu­riante

Science: Ces 12 000 tonnes de peaux d’oranges ont changé des terres stériles en forêt luxu­riante 1

En 1997, le Costa Rica a accepté qu’une entre­prise de jus de fruits aban­donne ses peaux d’oranges dans la nature, pour la science. Des cher­cheurs de l’uni­ver­sité de Prin­ce­ton, dans le New Jersey, avaient l’in­tui­tion que cette décharge de déchets orga­niques à ciel ouvert pour­rait avoir un effet ines­péré sur l’en­vi­ron­ne­ment. Et ils avaient raison.

Science: Ces 12 000 tonnes de peaux d’oranges ont changé des terres stériles en forêt luxu­riante 2

Le duo d’éco­lo­gistes de l’uni­ver­sité améri­caine ont expliqué à l’en­tre­prise costa­ri­cienne Del Oro que ses peaux  d’oranges pouvaient être béné­fiques pour l’en­vi­ron­ne­ment. Del Oro possé­dait des terres stériles aux abords de la zone de conser­va­tion de Guana­caste, qui serait clas­sée au patri­moine mondial deux ans plus tard. Elle a accepté de les céder à la science après que les cher­cheurs leur ont parlé de leur projet fou : celui de déver­ser des tonnes de peaux dans la zone pour une expé­rience inédite

Science: Ces 12 000 tonnes de peaux d’oranges ont changé des terres stériles en forêt luxu­riante 3

Quelques temps après le début de l’ex­pé­rience, cepen­dant, des groupes de défense de l’en­vi­ron­ne­ment locaux se sont insur­gés contre le projet, arguant qu’il avait de bonnes chances de porter atteinte aux précieux écosys­tèmes du parc natio­nal. La Cour suprême du Costa Rica est tombée d’ac­cord avec eux, et l’ex­pé­rience a été arrê­tée. Mais entre-temps, 12 000 tonnes de peaux d’oranges avaient recou­vert la zone, et personne n’a levé le petit doigt pour les enle­ver

Science: Ces 12 000 tonnes de peaux d’oranges ont changé des terres stériles en forêt luxu­riante 4

Seize ans plus tard, en 2013, un jeune écolo­giste de Prin­ce­ton du nom de Timo­thy Treuer s’est mis en tête d’al­ler voir sur place quelles avaient été les consé­quences de l’ex­pé­rience de ses aînés. La surprise a été de taille. « La zone était telle­ment enva­hie d’arbres et de plantes grim­pantes que je n’ar­ri­vais pas à avoir à plus de deux mètres devant moi », décrit le cher­cheur. « La diffé­rence avant/après était incroyable. »

Science: Ces 12 000 tonnes de peaux d’oranges ont changé des terres stériles en forêt luxu­riante 5

Les cher­cheurs ont conclu que les peaux d’orange avaient dû stop­per l’avan­cée des mauvaises herbes qui empê­chaient le déve­lop­pe­ment de la forêt, en plus de nour­rir le sol pour le revi­ta­li­ser. Ils cherchent actuel­le­ment comment utili­ser les fruits de cette expé­rience pour repro­duire ailleurs le miracle des oranges de Guana­caste.

Science: Ces 12 000 tonnes de peaux d’oranges ont changé des terres stériles en forêt luxu­riante 6

Source : Prin­ce­ton Univer­sity

Partager

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.