Accueil Sports Premier League: un enfant de 12 ans accusé d’injures racistes envers l’Ivoirien...

Premier League: un enfant de 12 ans accusé d’injures racistes envers l’Ivoirien Wilfried Zaha

Premier League: un enfant de 12 ans accusé d’injures racistes envers l'Ivoirien Wilfried Zaha 1

Wilfried Zaha, l’attaquant de Crystal Palace, a partagé sur les réseaux sociaux des messages racistes qu’il a reçus de la part d’un fan d’Aston Villa, club qu’il a affronté ce dimanche 12 juillet. La police a rapidement enquêté et a arrêté l’auteur présumé des faits : il s’agit d’un garçon âgé de 12 ans.

« Tu ferais mieux de ne pas marquer demain, espèce de co*** de Noir. Ou je viendrai chez toi habillé comme un fantôme », un montage photo raciste, une autre photo montrant des membres cagoulés de l’organisation suprémaciste blanche du Ku Klux Klan… «  Je me suis réveillé avec ça aujourd’hui », a écrit Wilfried Zaha sur les réseaux sociaux dimanche 12 juillet, en partageant ces messages emplis de haine qu’il a reçus. L’attaquant de Crystal Palace a été la cible de racisme en ligne, quelques heures avant le match de son équipe sur le terrain d’Aston Villa, dans le cadre de la 35e journée de Premier League.

Aston Villa compte le bannir à vie

LIRE AUSSI>>  Les demi-finales de la Ligue Europa connues

Plus précisément, c’est sur Instagram que Wilfried Zaha a eu la désagréable surprise de recevoir ces messages postés par un certain « jackdolan_avfc », visiblement fan des Villains. Les footballeurs sont peu susceptibles d’être visés par des chants et cris racistes dans les stades ces temps-ci, car avec la pandémie de coronavirus, les supporters ne peuvent s’installer en tribunes. Mais sur internet, où l’anonymat laisse encore plus libre court à la parole haineuse, ils n’y échappent pas.

La révélation de ces injures a outré en Premier League, championnat qui s’est associé au mouvement Black Lives Matter. Avant le match entre Aston Villa et Crystal Palace (victoire 2-0 de Villa), les deux clubs ont réagi. « C’est une honte absolue et ça ne devrait pas exister. Nous sommes avec toi, Wilf, et avec tous ceux qui ont déjà souffert de ces injures horribles », ont écrit les Eagles sur Twitter.

Les Villains ont également pris position : « Nous déplorons les messages racistes écœurant envoyés à Wilfried Zaha. Nous condamnons toutes les formes de discrimination raciale et soutenons Crystal Palace. Nous travaillons avec la police pour enquêter sur cette affaire extrêmement grave, et lorsque le coupable sera identifié, Aston Villa le bannira à vie. »

LIRE AUSSI>>  Les MVPs de la nuit : les « Splash Brothers » se sont réveillés

Un garçon de 12 ans en garde à vue

La police du West Midlands, compétente dans cette affaire qui concerne un suspect sans doute originaire de ce comté (Aston Villa étant un club de la ville de Birmingham), a rapidement contacté Wilfried Zaha. Elle a assuré à l’attaquant qu’elle cherchait le propriétaire du compte Instagram qui avait posté les insultes et l’a encouragé à se rapprocher lui-même de la police londonienne (Crystal Palace était un club de la capitale du Royaume-Uni) pour rapporter les faits.

En fin de journée, toujours sur Twitter, la police du West Midlands a finalement annoncé qu’après une enquête rapide, « un garçon » a été arrêté et placé en garde à vue. L’auteur présumé des injures est un enfant âgé de seulement 12 ans… « Le racisme ne sera pas toléré », martèle la police.

Source: RFI

Antenne509/A509
L’information en un clic !

Partager

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.