Accueil Opinion Pourquoi certains médias donnent la parole aux bandits ?

Pourquoi certains médias donnent la parole aux bandits ?

Port-au-Prince, 23 janvier 2021.- À travers le monde les bandits vivent dans des trous à rats, ils se cachent et évitent tout contact mais en Haïti c’est toute autre chose puisque les bandits ont le droit à la parole dans certains médias. C’est honteux, ce sont des délinquants, des meurtriers, des violeurs, des pedophiles, des voleurs, des kidnappeurs enfin des merles, qui agressent la population.

Certains médias, les appellent, les sollicitent pour les donner la parole au lieu d’aider la police et la justice à les traquer. Ce qui démontre bien que le banditisme n’a plus peur de rien. Bien sur que certains médias mettent les bandits sous protection comme les politiques. En pensant à toutes les racailles qui sont dehors et à toutes leurs victimes, ces médias ont un comportement de délinquants…Une honte. Insupportable.

LIRE AUSSI>>  Haïti: L' effet transition s'évapore pendant que l'opposition se fracasse

Sans doute, cette pratique n’est pas une méthode pour cacher une frustration, ces médias ne font que chercher l’audience en lieu et place de faire primer la paix sociale. Ils incarnent la débilité accompagnée d’une médiocrité pour faire le buzz.

En dépit du caractère inadmissible de leurs actes, ces médias-là n’ont rien à faire au regard du droit. Il s’agit là encore d’une prise de parole à viser politique et communicationnelle sans rapport avec l’esprit clair de la loi.

LIRE AUSSI>>  Kat Dermalog entre dénigrement, règlements de compte et envie d’étincelles

Il faut arrêter de relayer les absurdités des bandits parce qu’une volonté concrète de la presse en générale peut permettre d’incarcérer tous ces terroristes, ces braqueurs, ces kidnappeurs.

L.H.I.
Antenne 509/ A509
L’information en un clic !

Partager