Accueil Éditorial ONA: Quand le voleur joue au gendarme et le corrompu à l’incorruptible…

ONA: Quand le voleur joue au gendarme et le corrompu à l’incorruptible…

ONA: Quand le voleur joue au gendarme et le corrompu à l'incorruptible… 1

La lutte contre la corruption est de bonne guerre et devra être soutenue par tous les citoyens imbus du devoir de respecter et de faire respecter la chose publique, La corruption est une gangrène qui ne demande qu’à se propager dans les sociétés humaines. Aussi, est-il du devoir de tout un chacun de la contester d’où qu’elle soit et de la rayer de nos habitudes, de nos vécus et de notre imaginaire. Le scandale du Petrocaribe n’a d’égal que le dossier des coopératives qui étaient, au dire des dirigeants d’alors une alternative pour une économie haïtienne solidaire et émancipée et qui devait être une source de richesse et de prospérité que les jeunes devraient intégrer » pour réussir leur vie.

Personne ne doit accepter que les fonds de Petrocaribe s’en aillent gonfler les poches de ceux-là qui devaient travailler au bénéfice de la population et le dénoncer comme l’a fait le sénateur Youri Latortue était bienvenu et donc nécessaire à la reddition de comptes. Mais, toujours-il que ceux qui luttent contre la corruption devraient être irréprochables eux-mêmes. Le Sénateur dénonciateur est-il pétri d’irréprochabilité? Est-il plutôt celui par qui le scandale devrait arriver? Ou prétendait-il que cela le sauverait du scandale des prêts que l’ONA octroyait irrégulièrement à des tierces personnes?

LIRE AUSSI>>  Ah ! jeunesse: les indéboulonnables de la politique sont toujours là

S’il est une chose qui devra nous inspirer de la répugnance par son caractère révulsif, ce sera sans plus ni moins les prêts de l’ONA attribués pour la construction de la ferme de production d’oeufs du sénateur Youri Latortue. Il faut vous rappeler que l’honorable Sénateur de la République a utilisé le nom de sa mère pour les besoins de ces prêts, un acte de détournement de fonds teinté d’abus d’ignorance et/ou de faiblesse au préjudice de la dame Imacula Cantave, 83 ans, pour répéter Me Newton Saint-Juste, c’est aussi et surtout un acte odieux dont sont capables seuls les ennemis de la population, parce que prendre dans ces conditions l’argent des contribuables est un manque évident de dignité, c’est tout simplement l’absence de scrupule et l’exploitation des gens sans aucune défense.

LIRE AUSSI>>  Le SPNH entre enfantillages et bouillie de violences policières

Tel est pris qui croyait prendre, en dénonçant énergiquement la corruption qui a fait fondre plus 4 milliards de dollars des fonds de Petrocaribe, Monsieur Latortue n’a fait, sans le savoir, que contester la corruption et les prêts qu’a octroyé l’ONA y compris. Car, contester la corruption est du devoir de chacun de nous rêvant encore d’une Haïti meilleure, faite de justice sociale oû l’égalité des droits devra imposer l’égalité des devoirs. Aujourd’hui, Youri Latortue doit répondre de ses actes de corruption avérés, parce qu’ainsi fait, il a érodé la justice sociale devant favoriser l’égalité des chances, le vivre ensemble et l’instauration d’un Etat fort et souverain dans ses décisions et non un État où le voleur joue au gendarme et le corrompu à l’incorruptible.

KéDar, Janvier 2020.

Partager