Accueil International Nicolás Maduro annonce la relance de Petrocaribe en 2020

Nicolás Maduro annonce la relance de Petrocaribe en 2020

Nicolás Maduro annonce la relance de Petrocaribe en 2020 1

Petrocaribe a été créé en 2005 à l’initiative du gouvernement vénézuélien, à l’époque Hugo Chávez était le président du Vénézuela.

Le président vénézuélien Nicolás Maduro a annoncé, ce samedi 14 décembre à Cuba, au milieu de la crise de la production de pétrole brut à laquelle fait face son pays et les sanctions des États-Unis, qu’il relancera l’année prochaine le projet Petrocaribe qui fournira aux pays des Caraïbes du pétrole vénézuélien à des conditions avantageuses et des délais de paiement plus longs.

Dans un discours prononcé à La Havane lors de la cérémonie de clôture du XVIIe Sommet de l’Alliance bolivienne pour les peuples d’Amérique (ALBA), le président a déclaré qu’il avait accepté de « relancer le projet Petrocaribe avec une grande force pour le premier semestre 2020 », ce qu’il a qualifié de « fondamental pour la sécurité énergétique des Caraïbes ».

LIRE AUSSI>>  Science: Ces 12 000 tonnes de peaux d’oranges ont changé des terres stériles en forêt luxu­riante

Cette annonce intervient alors que le Vénézuela fait face à une pression maximale des États-Unis sur l’industrie pétrolière vénézuélienne, en imposant des sanctions à la compagnie d’électricité d’État PDVSA et aux navires et compagnies maritimes qui transportent du carburant de ce pays, en particulier à Cuba.

Quelques années, après la création du Petrocaribe, en 2013, il a établi des liens avec ALBA pour aller au-delà du pétrole et promouvoir la coopération économique régionale.

Ce programme a été essentiel pour gagner le soutien politique des pays des Caraïbes bénéficiant de l’initiative, en particulier dans les instances multilatérales telles que l’Organisation des États américains (OEA).

LIRE AUSSI>>  Guerre commerciale États-Unis-Chine: les nouvelles représailles chinoises

Cuba reçoit également du pétrole de Caracas à des prix préférentiels, bien que les expéditions aient été considérablement réduites ces dernières années, suite à la crise vénézuélienne, qui a aggravé les problèmes économiques de l’île. Les pressions américaines sur les compagnies maritimes ont entraîné des pénuries ces derniers mois.

Maduro a déclaré dans sa présentation à La Havane que le sommet d’ALBA était « un bon jour » au cours duquel « d’importantes résolutions » telles que celles de Petrocaribe ont été adoptées ainsi que le programme social « Mission Miracle » qui effectue des opérations ophtalmologiques dans les pays défavorisés.

Antenne509/A509

Partager