Accueil Technologie Mark Zuckerberg sera auditionné par le Congrès américain à propos de la...

Mark Zuckerberg sera auditionné par le Congrès américain à propos de la cryptomonnaie Libra

Mark Zuckerberg sera auditionné par le Congrès américain à propos de la cryptomonnaie Libra 1

Le patron de Facebook a accepté de répondre aux questions d’une commission de la Chambre des représentants au sujet de son projet de monnaie numérique et de la politique publicitaire du groupe.

Le 23 octobre, Mark Zuckerberg témoignera devant la commission des services financiers de la Chambre des États-Unis pour répondre aux nombreuses interrogations qui entourent le projet de cryptomonnaie Libra. En juillet dernier, cette instance avait demandé à Facebook de suspendre son programme le temps que soient examinées les problématiques qu’il pose. Depuis l’annonce de la création de la Libra, dont le lancement est prévu en 2020, les réactions sceptiques voire méfiantes se sont multipliées parmi les dirigeants et régulateurs, principalement aux Etats-Unis et en Europe.

LIRE AUSSI>>  L'armée chinoise éjecte Windows par crainte d'un piratage américain

Bruno Le Maire, ministre français de l’économie a estimé le mois dernier que la Libra représente  « des risques pour les consommateurs et les entreprises » et qu’avec cette cryptomonnaie « la souveraineté monétaire des États est en jeu». En début de semaine, PayPal a annoncé qu’il se retirait du consortium Libra Association chargé d’assurer la gouvernance de la Libra. Des rumeurs soutiennent également que Mastercard et Visa pourraient revoir leur implication et auraient refusé de soutenir publiquement le projet. 

LIRE AUSSI>>  Une mise à jour de Windows 10 fait tomber l'ordinateur en panne

Face à cette situation tendue, Mark Zuckerberg a choisi de monter en première ligne, ce qui représente une inflexion notable de sa position. En juillet dernier, lors d’une session de questions/réponses avec ses salariés dont le contenu a fuité dans la presse, le dirigeant avait indiqué qu’il refusait de témoigner devant certains gouvernements étrangers parce que“ce n’est pas vraiment logique pour moi d’aller aux audiences dans chaque pays qui veut me faire venir”. Après le Congrès américain, acceptera-t-il de répondre aux questions des autorités européennes ? (Eureka Presse)

Source: Zdnet

Partager

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.