Accueil Politique L’Haïti que voici n’existe pas, cessez donc la politique de l’autruche !

L’Haïti que voici n’existe pas, cessez donc la politique de l’autruche !

L'Haïti que voici n’existe pas, cessez donc la politique de l’autruche ! 1

Le pays est peuplé de toute une kyrielle d’hypocrites, d’une légion de collaborateurs déloyaux, de renégats et d’une pléthore de politiciens malveillants, capables seulement de jouer aux trouble-fêtes, dans le but exclusif de nuire et de faire couler la barque. Ce sont tout simplement des cafards qui empoisonnent le plat des autres. Regardez les réactions du secteur dit démocratique, après les agissements barbares des fantômes 509: ils endossent sans broncher leurs luttes pour peu que cela fragilise le gouvernement.

S’il est vrai que le Premier ministre parle sans langue de bois, il est aussi bien vrai qu’il dit tout haut ce que tout le monde pense tout bas, discute dans les couloirs de l’informel et critique à longueur de journées. Haïti n’existe pas et ce n’est pas faux. Car, en 216 ans d’indépendance, nous n’avons pas grandi d’un pouce, nos années de gloires, nos épopées, notre prestige, sont tous derrière nous. C’est comme si nous étions un enfant qui refuse de grandir, parce s’accrochant aux plaisirs de l’enfance. Nous avons participé à la construction des Etats-Unis d’Amérique et nos luttes ont servi d’exemple à d’autres nations qui, aujourd’hui nous ont toutes devancés. Quelle tristesse !

LIRE AUSSI>>  Le Canada exprime ses inquiétudes et appelle à un dialogue ouvert et inclusif en Haïti

Nous avons annihilé la fierté qui nous caractérisait en sorte qu’aujourd’hui nous faisons allégeance à tout ce qui est destruction, immoralité, arrogance, irrévérence et anomalie. Comment accepter les déclarations terroristes de la coordonnatrice du SPNH, en l’occurrence Yanick Joseph menaçant de sanctionner l’Etat par le feu et le sang? Comment donner raison aux terroristes de Fantômes 509 qui ne visent qu’à saper les bases de l’Etat de droit? Comment accepter que ces entités puissent s’opposer à l’arrestation de l’un des leurs, jusqu’à donner un ultimatum de 6 heures au Ministre de la Justice? Dans un pays où tout se fait autrement, Yanick Joseph et ses acolytes de Fantômes 509 se verront sanctionner de la meilleure des façons et c’est la preuve multipliée par mille qu’Haïti n’existe pas, en tant que pays, que vous le vouliez ou non. Ne sommes-nous pas en train de donner raison au Premier Ministre Joseph Joute?

LIRE AUSSI>>  Déclaration de la haute représentante, au nom de l'Union européenne, sur la situation en Haïti

Le paradoxe c’est que des écervelés feront écho de cette arrogance, de cette indiscipline, de cette ignorance des droits et devoirs et de cette inclinaison terroriste. C’est tellement regrettable que des politiciens bouillonnants en mal de paraître prennent partie pour au détriment de la République, parce qu’ils n’ont d’yeux que pour le pouvoir politique, quel qu’en soit le prix. Et voir le pays finir dans les flammes de la violence aveugle et irraisonnée, importe vraiment peu – car l’essentiel pour eux est de diriger un pays qui n’existe pas tant dans la forme que dans le fond.

Vous avez, sans doute – à bouche que veux-tu, commenté les déclarations du Premier Ministre, mais, vous sentez-vous confortables au point d’en faire croire le contraire? Ou plutôt, utilisez-vous la colère pour masquer une vérité incontournable, fruit de la déraison politique, de vos mauvais choix et des luttes fratricides? N’est-ce pas faire de la politique de l’autruche?

KeDar, Mai 2020

Partager