Accueil Sports Les Raptors de Toronto remportent le premier titre de la NBA de...

Les Raptors de Toronto remportent le premier titre de la NBA de leur histoire

Les Raptors de Toronto remportent le premier titre de la NBA de leur histoire 1

Dans un match d’une intensité et d’une qualité exceptionnelles, également marqué par la blessure de Klay Thompson, les Raptors sont allés chercher le premier titre NBA de leur histoire (114-110). HISTORIQUE !

Ils l’ont fait ! Après avoir laissé passer leur chance à Toronto, les Raptors sont allés chercher une troisième victoire sur le parquet de Golden State, où les Warriors n’auront remporté aucun match de la série. Au bout, le titre attendu par un pays entier.

Ce match avait tout d’un classique, et on aurait dû s’en douter dès les premières minutes, quand Kyle Lowry a tout simplement tapé un record all-time d’entrée. Le premier quart-temps a notamment été de très haute voltige, les deux équipes se rendant coup pour coup.

LIRE AUSSI>>  Barcelone fait un grand pas vers la finale

Excellent, Lowry est arrivé à la mi-temps à 21 points, 6 rebonds et 6 passes décisives, tandis que les Splash Brothers et un Andre Iguodala en mode vintage géraient l’affaire de l’autre coté.

Mais c’est bel et bien dans le troisième quart-temps que le tournant est survenu, quand Klay Thompson est très mal retombé sur un dunk contesté par Danny Green. Le sniper a dû quitter les siens avec 30 pions au compteur, sans pouvoir revenir par la suite.

Décimés, les Warrios ont dû composer avec leurs joueurs restants, bien esseulés pour la fin de match. A 2 minutes de la fin, les Raptors menaient de 6 points (108-102) avant que Draymond Green ne plante un tir extérieur. DeMarcus Cousins a ramené Golden State à 1 point à 45 secondes du terme (109-108), mais Pascal Siakam a répondu (111-108).

LIRE AUSSI>>  Sénégal : Papa Bouba Diop est décédé

Dans une fin de match absolument suffocante, Steph Curry a ensuite planté 2 lancers (111-110 pour Toronto) avec 18.5 secondes sur l’horloge. Sur la possession suivante, Danny Green a perdu le cuir et donné aux Warriors une chance de l’emporter. Steph Curry a manqué le tir de la gagne, et suite à une mêlée, Draymond Green a appelé un temps mort qu’il n’avait pas, donnant un lancer à Kawhi Leonard (22 points, 6 rebonds) pour sceller le match et le titre.

Source: Livebasket

Partager