Accueil Santé Les mythes à ne pas croire sur le coronavirus

Les mythes à ne pas croire sur le coronavirus

Les mythes à ne pas croire sur le coronavirus 1

Tout comme la maladie du coronavirus s’est propagée, de nombreuses rumeurs et fausses informations ont également été viralisées sur les réseaux sociaux, comme l’a averti l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS). Voici, quelques mythes auxquels les gens ne doivent pas croire à propos de COVID-19.

  • Il n’y a aucune preuve concluante que les patients atteints, de sang de type A, sont plus susceptibles de contracter le coronavirus;
  • Il est faux que le coronavirus n’infecte pas les enfants, comme certaines personnes l’ont mal interprété. « Le coronavirus peut infecter des personnes de tous âges », explique clairement l’OMS;
  • La possibilité d’obtenir la covid-19 par les piqûres de moustiques est également une possibilité qui inquiète beaucoup. Mais, toujours selon l’OMS, à ce jour, il n’y a aucune information ou preuve pour indiquer que cela est possible.
  • De nombreuses publications recommandent de manger de l’ail pour prévenir le coronavirus. L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) note que même s’il s’agit « d’un aliment sain qui peut avoir des propriétés antimicrobiennes », rien ne prouve que la consommation d’ail puisse protéger les gens contre le nouveau coronavirus;
  • C’ est faux que Cuba ait découvert un sérum qui guérit le COVID-19;
  • Rien n’indique que la vitamine C et l’eau citronnée préviennent le coronavirus;
  • La consommation d’alcool réduira les risques de contracter le virus, est une autre des informations erronées sur Covid-19;
  • Le froid et la chaleur ne tuent pas le virus. L’OMS explique que la température normale de notre corps reste autour de 36,5 ºC et 37 ºC, indépendamment de la température extérieure ou du temps, donc le fait qu’il fasse froid ou que la chaud ne va pas faire disparaître le Covid-19;
  • De nombreux médias mondiaux et locaux ont lié la consommation d’une soupe de chauve-souris à la nouvelle épidémie de coronavirus. Les chercheurs scientifiques qui étudient le sujet indiquent que cette version n’est pas suffisamment prise en charge;
  • Boire de l’eau chaude combat la maladie, c’est une autre désinformation sur le Covid-19.
LIRE AUSSI>>  Le coronavirus continue son chemin en Amérique Latine: l'Argentine signale un premier cas

Antenne509/A509
L’information en un clic !

Partager

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.