Accueil Éditorial Les militants se sentent instrumentaliser par les dirigeants de l’opposition

Les militants se sentent instrumentaliser par les dirigeants de l’opposition

Port-au-Prince, le 1er juin 2021.- En Haïti, il n’y a jamais une semaine calme, chaque semaine vient avec des échafourées. Ainsi, plusieurs militants agitent des chiffons rouge contre les dirigeants de l’opposition, ils dénoncent leur comportement très bizarre. Ils ne voient pas de bon œil les dirigeants de l’opposition qui parlent toujours en leur nom et qui agissent dans leur dos.

En effet, aujourd’hui encore les militants et/ou OP (opérateur politique) font savoir que c’est dans la politique que le mot complotiste est en vogue. Selon eux ce mot est oxydé dans les cerveaux des hauts cadres de l’opposition, en outre les dirigeants de l’opposition sont l’équivalent de ces théoriciens complotistes, ils ne disent jamais la vérité et qu’ils ne les font pas confiances. Certains vont toujours chercher à simplifier les militants et les catégoriser en classe de nuls. C’est Insupportable. Peur de perdre des plumes s’ils avouent qu’ils sont des complotistes.

LIRE AUSSI>>  Quand ça ne veut pas ça ne veut pas, l'opposition est en perdition totale

Pour les militants de l’opposition, les dirigeants ne font jamais une proposition intéressante qui reflète la réalité de la population. Ils sont instrumentalisés par eux, toujours avec une pratique de pensée unique pour instaurer leur idéologie et servent également de la naïveté de la population. Comment s’étonner de ces pantalonades permanentes ?

LIRE AUSSI>>  Le dialogue est le maître mot selon Varnel Durandisse

L.H.I.

Antennne 509 /A509
L’information en un clic !

Partager