Accueil Opinion Les habitudes délinquantes ancrées permettent la violence comme contrôle

Les habitudes délinquantes ancrées permettent la violence comme contrôle

Les habitudes délinquantes ancrées permettent la violence comme contrôle 1

Port-au-Prince, le 15 septembre 2020.- En Haïti, le grand banditisme et la violence ont toujours existé avec des noms bien radicaux pour faire peur. Justement, c’est ce genre de personnes avec leur comportement qui discréditent l’ensemble des valeurs haïtiennes.

Une frange de la politique haïtienne ne devrait pas adopté une posture aussi irresponsable. Ces gens proposent la violence comme contrôle pour en faire une société sans valeur et sans saveur. Il en va de même pour ceux qui les financent et ceux qui les acceptent comme modèles, c’est-à-dire, la violence devient crédible et personne peut les dénoncer pour ne pas prendre une balle dans la tête.

LIRE AUSSI>>  Séisme: mon récit 12 janvier 2010 dans l'œil du rédacteur, des ténèbres à la lumière, Port-au-Prince revit !

Il faut avoir des frissons de voir ces enfants courir et se protéger quand la violence monte. Haïti d’aujourd’hui est en train de partir en vrille. Et tout ça sous l’excuse de la pensée unique et du politiquement correct. C’est naïf de ne pas comprendre que ces incendies sont une tactique mafieuse et criminelle de chantage opérée par les délinquants camouflés.

LIRE AUSSI>>  Manifestation des policiers du phantom 509 est une bombe à retardement du coronavirus

Bien-sûr que personne sentirait plus en sécurité dans cette Haïti de la décadence. Comment des terroristes déguisés en pyromane peuvent être en cause dans ce genre de situation. Ils utilisent n’importe quel moyen pour tirer leur épingle du jeux…c’est honteux. Sans rendre compte, avec leurs habitudes ancrées, ces radicaux travaillent pour que le pays connaisse une occupation étrangère.

Antenne 509/A509
L’information en un clic !

Partager

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.