Accueil International Les États-Unis à la tête du Conseil de sécurité de l’ONU

Les États-Unis à la tête du Conseil de sécurité de l’ONU

Les États-Unis à la tête du Conseil de sécurité de l'ONU 1

Kelly Craft vient de prendre au nom des États-Unis la présidence de la plus haute instance onusienne. Son arrivée en remplacement de la très politique Nikki Haley au poste d’ambassadrice américaine avait laissé les diplomates perplexes.

Loin de symboliser une prise de distance avec l’institution que n’apprécie guère le président américain, Kelly Craft semble avoir pris son rôle au sérieux. Pas de surprise sur le soutien inconditionnel à Israël ou sur la pression maximale qu’elle souhaite maintenir sur l’Iran. En matière de finances, elle s’aligne en public sur Washington, qui cherche à réduire la voilure à tout prix. Pourtant, elle est plutôt vue par les fonctionnaires de l’ONU comme une représentante efficace, qui a convaincu les États-Unis de payer leur contribution alors que la trésorerie onusienne est au plus bas.

LIRE AUSSI>>  RDC: des écoles catholiques n'appliquent pas la gratuité de l'enseignement

Kelly Craft peine toutefois à répondre sur le fond des dossiers, et se contente de formules simplistes dénotant un manque de subtilité géopolitique. Néophyte, agacée peut être aussi par des dossiers qui s’enlisent année après année, elle essaie de bousculer ses homologues du Conseil de sécurité. Elle leur a notamment rappelé qu’ils doivent des comptes au reste du monde, et qu’elle profitera de ce mois de présidence pour dresser des bilans et déterminer où le Conseil a été efficace ou non. « La crédibilité de l’ONU en dépend », affirme-t-elle.

LIRE AUSSI>>  Donald Trump accuse Google de le défavoriser à l’approche des prochaines élections

Si elle n’est pas aussi politique que Nikki Haley, Kelly Craft s’enflammera systématiquement pour les questions des droits de l’homme. Elle a raconté son premier voyage au Soudan du Sud en ayant presque les larmes aux yeux. Une narration qui se rapprochait plus des récits de parrains stars de l’ONU que de l’habituel jargon technique onusien.

Source: RFI

Partager

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.