Accueil Éditorial Les enlèvements en Haïti nouvelle manne des groupes criminels

Les enlèvements en Haïti nouvelle manne des groupes criminels

Port-au-Prince, le 8 avril 2021.- Dans la zone métropolitaine, n’importe quelle personne (pour ne pas dire une frange de la population) est la cible pour les groupes criminels, ils multiplient les kidnappings à chaque instant. Beaucoup de gens ont été enlevés par des criminels. Les briguants kidnappent qui que se soit contre rançons. Les gens sont des cibles faciles puisque la rue n’est pas sûre.

LIRE AUSSI>>  Zéro tolérance

Vu la situation, les bandits gagnent beaucoup d’argents à chaque enlèvement, c’est-à-dire chaque kidnapping est très lucratif. Tout un chacun doit négocier avec les groupes criminels pour être libéré. En outre, il y a une absence totale d’autorités. Comme disait le dicton: chacun pour soit Dieu pour tous.

En ce sens, les kidnappeurs rejettent la société tout en voulant profiter des enlèvements comme avantage basique, comme nouvelle manne pour gagner de l’argent. Pour les groupes criminels, l’enlèvement c’est le moyen le plus rapide d’obtenir des gains.

LIRE AUSSI>>  Haiti: Quand la peur d'être kidnappé décourage la diaspora de se mettre à l’abri du coronavirus

À quand remonte la dernière fois que la PNH mène une action pour libérer quelqu’un d’un rapt ? Quand les autorités (responsables) vont contre ces kidnappeurs qui n’apportent que des problèmes partout où ils passent ?

L.H.I

Antenne 509 / A509
L’ information en un clic !

Partager