Accueil Santé Le vaccin contre les papillomavirus recommandé aussi aux garçons

Le vaccin contre les papillomavirus recommandé aussi aux garçons

Le vaccin contre les papillomavirus recommandé aussi aux garçons 1

Les papillomavirus sont responsables de nombreux cancers, comme celui du col de l’utérus ou du vagin pour les femmes. Un vaccin existe, jusqu’ici administré aux adolescentes. Désormais cette vaccination sera étendue aux garçons. La décision vient d’être prise ce lundi 16 décembre par la ministre de la Santé, Agnès Buzyn. 


Les papillomavirus ou HPV
 sont des virus sexuellement transmissibles à l’origine du cancer du vagin ou du col de l’utérus chez les femmes. Ils sont d’ailleurs très communs, puisque 70% des Français ayant une vie sexuelle active seront en contact avec un papillomavirus au moins une fois dans leur vie.

LIRE AUSSI>>  Coronavirus : six morts aux États-Unis, plus de 3 000 dans le monde

Jusqu’à présent, le vaccin contre les HPV était recommandé chez les jeunes filles âgées de 11 à 14 ans, avec un rattrapage possible jusqu’à 19 ans, et aussi chez les hommes de moins de 26 ans ayant des relations sexuelles avec des hommes.

Mais dès l’été prochain, la vaccination sera étendue aux garçons de la même tranche d’âge. L’objectif de cet élargissement est de freiner la transmission des papillomavirus et de protéger l’ensemble de la population des cancers qu’ils provoquent.

LIRE AUSSI>>  Chine : un homme tué par un hantavirus, pourquoi il ne faut pas s'inquiéter

D’autres pays comme l’Angleterre ou les États-Unis ont déjà élargi la vaccination aux adolescents suite aux évolutions des données épidémiologiques qui montrent qu’ils sont eux aussi infectés par ces virus et qu’ils les transmettent à leurs partenaires. Très contagieuse, l’infection aux HPV peut provoquer chez l’homme un cancer du pénis ou de l’anus.

Source: RFI

Partager

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.