Accueil Technologie Le futur OS mobile de Huawei s’appellerait Harmony

Le futur OS mobile de Huawei s’appellerait Harmony

Le futur OS mobile de Huawei s'appellerait Harmony 1

Connu sous l’appellation Ark OS ou HongMeng jusqu’à aujourd’hui, le futur rival d’Android, signé Huawei, prendrait finalement le nom d’Harmony. Selon certaines sources, son lancement serait même en approche.

Malgré un apaisement des tensions depuis le sommet du G20, Huawei continue de se méfier de l’administration Trump. Pour éviter que ses futurs smartphones ne deviennent inutilisables à cause d’une interdiction d’utiliser Android, l’entreprise chinoise travaille sur son propre système d’exploitation (et ce, même depuis plusieurs années). Même si, officiellement, Huawei assure que seul le marché chinois est pour l’instant concerné par ce développement. 

LIRE AUSSI>>  Pour les autorités américaines, la 5G ne sera pas plus dangereuse que la 4G ou la 3G

Selon Forbes, Huawei compte utiliser le nom « Harmony » pour désigner son système d’exploitation mobile en Europe. Connu sous le nom de HongMeng ou Ark OS jusque-là, l’alternative chinoise à Android pourrait finalement concerner aussi  d’autres marchés. 

Huawei multiplie les versions 

Il est difficile de comprendre ce que prépare vraiment Huawei. En fonction des interviews, la version du constructeur chinois a souvent évolué ces derniers mois à tel point que nul ne réussit vraiment à comprendre ce qu’il va advenir d’Android sur les mobiles de la marque. 

Ainsi, après avoir affirmé que Huawei voulait développer une alternative à Android, le patron de Huawei a fait machine arrière en indiquant au magazine Le Point qu’il s’agissait d’un système d’exploitation pour objets connectés. Dans d’autres déclarations, la marque chinoise affirme que Harmony/Ark OS vise bien à remplacer Android… mais seulement en Chine. Difficile d’y voir clair.

LIRE AUSSI>>  Twitter supprime une photo publiée par Trump pour des droits d'auteur

En appelant son système d’exploitation Harmony, la marque chinoise laisse cependant penser que son système d’exploitation existera bien dans le monde occidental. Sa présentation se compterait désormais en jours et nous devrions en savoir plus prochainement. 

Source : Forbes

Partager