Accueil Éditorial Le dialogue est le maître mot selon Varnel Durandisse

Le dialogue est le maître mot selon Varnel Durandisse

Le dialogue est le maître mot selon Varnel Durandisse 1

Le DIALOGUE est le maître mot de l’adresse à la Nation du Président de la République diffusée le 25 septembre en cours. Ce n’est pas une première car, dès son installation, M. Jovenel MOÏSE avait opté pour la réalisation des Etats Généraux Sectoriels qui devaient donner la parole à tous les secteurs de la socciété. Cette démarche a échoué sans laisser de trace, perdue sans doute dans une pratique du  » Président a parlé point barre » qui a dominé tous les actes de la Présidence Moïse.

LIRE AUSSI>>  Seront-elles des idiots les prochaines générations haïtiennes ?

Le ton a changé semble-t-il , ce qui est de bonne augure pour la gravité de l’heure.
De toute façon dans la situation chaotique que nous vivons aujourd’hui l’appel au dialogue est bienvenu et doit constituer un test de bonne foi de la Présidence.

Entres autres, deux grandes questions se posent aujourd’hui autour de ce dialogue:
Quels sont les éléments constitutifs et l’agenda de ce dialogue;
Dans quel état d’esprit les protagonistes vont-ils aborder ce dialogue?
Les réponses à ces questions sont fondamentales pour garantir ce dialogue franc et sincère susceptible d’aboutir à des solution acceptables par toutes les parties et favorables à l’ensemble de la société.
Il n’est plus question, à ce stade, de majorité ou de minorité car l’enjeu dépasse les frontières de la démocratie. Il s’agit d’un ETAT à sauver.
Faut-il le rappeler même en Démocratie « La Minorité a des droits et des intérêts égaux que décisions équitables doivent protéger »

LIRE AUSSI>>  Haïti: il y a pire que le Covid-19

Varnel Durandisse

Partager