Accueil Sécurité/insécurité L’armée dominicaine du CESFRONT rentre illégalement sur le territoire haïtien

L’armée dominicaine du CESFRONT rentre illégalement sur le territoire haïtien

Port-au-Prince, le 26 avril 2021.- Ce matin, tout près de la rivière Massacre à Capotille (Malpasse) dans le département du Nord-est, plusieurs personnes ont pu rémarquer la présence de plusieurs véhicules chargés de militaires dominicains lourdement armés du CESFRONT (Cuerpo Especializado en Seguridad Fronteriza Terrestre) sur le sol de la République d’Haïti.

Selon les riverains, dans le lieu où les militaires dominicains sont arrivés, l’État haïtien va construire une prise pour un canal, donc ils sont venus pour empêcher la construction de cette prise. Qui les a donné l’ordre de rentrer illégalement en Haïti ? Est-ce qu’ils sont venus pour une autre mission ? Ils cherchent quoi?

LIRE AUSSI>>  Libération d'une Française employée de l'ONU enlevée à Port-au-Prince

De plus, sur le parcours de la rivière Massacre se trouve une autre rivière qui est la rivière Marion. Là où le Président Jovenel Moïse va inaugurer le barrage hydro-électique de Marion le 1er mai prochain.

Les gens qui vivent dans la zone où les militaires dominicains sont rentrés illégalement demandent aux autorités haïtiennes d’envoyer des militaires de la FAD’H sur le lieu pour sécuriser la zone, sinon ils n’acceptent pas ce genre de chose.

LIRE AUSSI>>  Insécurité: trop de bla bla, aux grands maux les grands remèdes

Dossier à suivre…

L.H.I

Antenne 509/ A509
L’information en un clic !

Partager