Accueil Santé L’ail et l’hypertension: comment réduire la tension artérielle avec cet aliment

L’ail et l’hypertension: comment réduire la tension artérielle avec cet aliment

Port-au-Prince, le 5 avril 2021.- Dans cet article, on va analyser la relation entre l’ail et l’hypertension pour découvrir ce que les experts indiquent.

Dangers de l’hypertension

Cette maladie, qui peut toucher à des dégrés très différents et passe inaperçue jusqu’à un tiers des personnes qui en souffrent, peut causer de graves dommages à tout le corps, des artères, du cœur aux reins, au cerveau et de nombreuses autres complications et dysfonctionnements.

Outre l’âge, une mauvaise alimentation et un mode de vie sédentaire sont deux de ses grands déclencheurs, d’où l’importance de maintenir un mode de vie sain et actif. L’un des principaux alliés que l’on peut trouver dans la lutte contre l’hypertension, en plus, évidemment, des soins médicaux, est un aliment bon marché, savoureux et terriblement facile à trouver: l’ail.

Selon une étude réalisée par l’Université de Valladolid, l’ail agit comme un protecteur de santé cardiaque, aidant à réduire ce que l’on appelle le mauvais cholestérol et à réguler la pression artérielle, entre autres, grâce à ses effets vasodilatateurs.

Cependant, il n’est pas nécessaire de mâcher des gousses d’ail pour renforcer le système cardiovasculaire: le régime méditerranéen envisage l’utilisation de l’ail comme ingrédient dans toutes sortes de plats, et il existe encore plus de façons de le consommer pour apporter de la variété et éviter l’ennui dans le régime du matin.

LIRE AUSSI>>  Assassinat d'un chercheur sur le point de faire «des découvertes importantes»

Ainsi, les gousses d’ail en tant que telles sont souvent utilisées dans toutes sortes de plats typiques, et dans de nombreuses régions, il est traditionnel de les consommer crues le matin. Il est également courant de frotter une gousse d’ail coupée contre un toast de pain, puis arrosée de quelques gouttes d’huile d’olive.

Sel à l’ail

Une autre grande ressource est de faire le soi-disant sel d’ail: un substitut de sel à base d’ail et d’huile, qui aide ainsi dans la lutte contre l’hypertension. Pour faire du sel à l’ail, il suffit de faire frire l’ail pelé dans une poêle avec un peu d’huile d’olive, en veillant toujours à ce qu’il ne brûle pas. Après cela, ils sont séchés de l’huile et stockés dans un récipient qui les garde à l’abri de l’humidité. Désormais, au lieu d’ajouter du sel à un plat, on peut simplement râper l’un des clous de girofle sautés, au goût.

Thé à l’ail

LIRE AUSSI>>  Covid-19: il faudra tester les “testeurs” de covid-19 et masques venus de la Chine

La préparation du thé à l’ail est également un excellent complément très agréable à prendre après le déjeuner ou en milieu d’après-midi. Pour ce faire, porte un verre d’eau à ébullition et, une fois qu’il a atteint le point d’ébullition, ajoute une gousse d’ail écrasé avec 3 grammes de gingembre râpé et une cuillère à soupe de miel. Après 20 minutes de mijotage, filtre l’infusion, prête à boire, à laquelle on peut également ajouter une cuillère à soupe de jus de citron.

Ce n’est pas tout, il existe de nombreuses autres façons de prendre cette excellente nourriture, telle qu’elle est macérée dans l’huile ou achetée sèche comme épice. Nous avons la chance de profiter de ce qui est considéré comme le régime alimentaire le plus sain au monde: la Méditerranée, qui a ce grand allié dans la lutte contre l’hypertension comme l’un de ses aliments de base. Il ne s’agit que de savoir bien en profiter.

Muñoz, A. G. (2019)

Traduction réalisée par Antenne 509 à partir de cet article: – Cómo tratar la hipertensión y aterosclerosis con ajo. Muñoz, A. G. (2019)

Antennne 509 / A509
L’information en un clic !

Partager