Accueil Sécurité/insécurité La police haïtienne tue quatre des assassins présumés du président

La police haïtienne tue quatre des assassins présumés du président

Le Gouvernement annonce également l’arrestation de deux autres « mercenaires » et la libération de trois policiers qui avaient été pris en otage après la mort de Jovenel Moïse.

L’assassinat du Président Jovenel Moïse a plongé Haïti dans un vide du pouvoir et un panorama d’incertitude maximale. Malgré la longue histoire de malheurs et de troubles politiques que traverse le pays, le dernier assassinat remonte à 1915, précipitant la première occupation américaine qui a duré près de 20 ans. Suite à la mort par balle du Président Moïse mercredi à son domicile, le Premier ministre Claude Joseph a déclaré l’état de siège dans le pays, accordant à l’armée de larges pouvoirs.

LIRE AUSSI>>  Négociation entre la Commission de Desarmement et les chefs de gang

Antenne509/A509
L’information en un clic !

Partager