Accueil Faits divers La Nasa cherche un volontaire pour rapporter des échantillons de Mars

La Nasa cherche un volontaire pour rapporter des échantillons de Mars

La Nasa cherche un volontaire pour rapporter des échantillons de Mars 1

Les robots actuellement sur Mars ne sont pas capables d’embarquer des échantillons jusqu’à la Terre, indique CNN. Un programme va être lancé.

L’agence spatiale américaine a publié une annonce d’emploi assez originale : si vous vous y connaissez en vol spatial, c’est peut-être pour vous. La Nasa est à la recherche de quelqu’un qui pourra superviser les missions qui rapporteront sur Terre depuis Mars des échantillons de roche, du sol ou encore des prélèvements d’air, rapporte la chaîne américaine CNN. Plus exactement, l’élu devra superviser l’ensemble du programme Mars Sample Return (MSR), depuis les premières étapes jusqu’au lancement final et la mission.

LIRE AUSSI>>  Un astéroïde a frôlé la Terre : pourquoi on l’a appris au dernier moment

D’après le site officiel du gouvernement des États-Unis, le poste est à pourvoir à Washington et sera rémunéré entre 182 424 et 188 066 dollars par an (entre 165 549 et 170 669 euros). La date limite pour postuler est fixée au 5 février 2020. La Nasa demande que les candidats aient notamment des compétences dans le développement de programmes de vol spatiaux et des diplômes scientifiques pertinents.

Plusieurs étapes

Jusqu’à présent, la Nasa a envoyé plusieurs robots sur la planète rouge, mais aucun d’entre eux n’a pu rapporter sur Terre des échantillons. C’est pour cette raison qu’elle a développé un nouveau programme en collaboration avec l’Agence spatiale européenne. Ce programme serait « la prochaine étape logique dans l’exploration de Mars », selon l’Agence spatiale européenne.

LIRE AUSSI>>  La plus grande forêt du monde est en feu: les incendies en Amazonie ont augmenté de 83% cette année

Tout d’abord, un premier rover devrait atterrir sur Mars en février 2021. Il collectera des échantillons qui seront déposés dans des zones dédiées sur Mars. Puis un autre robot viendra collecter les échantillons, les stocker dans une cartouche de la taille d’un ballon et les lancer en orbite autour de Mars. La troisième et dernière étape consistera à envoyer un vaisseau spatial pour s’emparer de ces échantillons et les rapporter sur Terre. L’étude de ces échantillons devrait être « un moment décisif dans l’exploration spatiale », promet l’Agence spatiale européenne.

Source: Le Point

Partager

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.