Accueil International La guerre commerciale Chine-États-Unis en cinq épisodes

La guerre commerciale Chine-États-Unis en cinq épisodes

La guerre commerciale Chine-États-Unis en cinq épisodes 1

Le G20 d’Osaka, au Japon, a débuté ce vendredi 28 juin. L’occasion pour les présidents Donald Trump et Xi Jinping de se retrouver alors que les États-Unis et la Chine sont lancés depuis plus d’un an dans un bras de fer commercial.

Le président américain est arrivé à Osaka ce jeudi 27 juin pour assister au G20, qui se tiendra demain et après-demain. Gonflé à bloc depuis son entrée en campagne pour 2020, Donald Trump a vertement critiqué, avant même d’arriver, le Japon, l’Allemagne, l’Inde, sans oublier la Chine.

La Chine avec qui le contentieux dure depuis des mois. Des premières annonces sur les taxes concernant l’aluminium et l’acier, à la mise en cause du constructeur chinois Huawei, retour sur une guerre commerciale entre Washington à Pékin aux implications forcément mondiales.

Mars 2018

Premières hostilités sur l’aluminium et l’acier

Donald Trump annonce des taxes de 25% sur les importations d’acier et de 10% sur l’aluminium, afin de réduire le déficit commercial américain. Plusieurs pays sont finalement exemptés, mais pas la Chine qui réplique en dévoilant une liste de 128 produits américains pouvant être surtaxés.

LIRE AUSSI>>  Bolivie: les soutiens de gauche de Morales dénoncent un «coup d'État»

Mai 2018

Apaisement et accord autour du déficit commercial américain

Les deux pays trouvent un accord afin de réduire significativement le déficit commercial américain. Les menaces sont suspendues. Pékin va même jusqu’à réduire certains droits de douanes.

Juillet-août 2018

Reprise du conflit et surenchère de taxes sur les produits importés

En juillet, retour aux hostilités. Washington applique des taxes sur 34 milliards de dollars d’importations chinoises, Pékin réplique par des taxes sur des montants équivalents. En août, les deux pays taxent à nouveau 16 milliards de dollars de produits importés. La surenchère se poursuit en septembre.

Décembre 2018

Une trêve s’esquisse, les deux pays retiennent les coups

Washington avait prévu de relever à 25% au 1er janvier des droits de douane sur 200 milliards de dollars d’importations, mais Trump décide la suspension de cette hausse pour 90 jours. En face, Pékin s’engage à acheter une quantité « très substantielle » de produits américains et suspend aussi des surtaxes touchant le secteur automobile américain.

LIRE AUSSI>>  Soupçons d'abus sexuels en Centrafrique: le président de Caritas se défend

Mai – juin 2019

La guerre reprend et Huawei en fait les frais

Les États-Unis surtaxent bien les 200 milliards de dollars d’importations chinoises et menacent le reste des produits entrants. Le constructeur Huawei se retrouve au centre du jeu après que Trump a interdit aux réseaux américains de télécommunications de se fournir auprès de sociétés étrangères jugées à risque. En juin, Pékin augmente ses droits de douane sur des produits américains et annonce une future liste noire d’entreprises étrangères « non fiables ».

à suivre…

Source: RFI

Partager

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.