Accueil International Kosovo: dissolution du Parlement et élections anticipées en vue

Kosovo: dissolution du Parlement et élections anticipées en vue

Kosovo: dissolution du Parlement et élections anticipées en vue 1

Le Parlement kosovar a voté sa dissolution ce jeudi 22 août 2019 un peu après 11 heures. Il va donc y avoir des élections législatives dans le pays à l’automne.

La dissolution du Parlement kosovar a été votée par 88 députés, sur un total théorique de 120. Le gouvernement de coalition des partis des anciens chefs de guerre de l’UCK, cesse d’exister, tout comme sa majorité. Le président Hashim Thaci va devoir convoquer des élections législatives anticipées et il a promis de le faire ces jours-ci. On parle d’un scrutin pour le 6 octobre 2019.

LIRE AUSSI>>  Bolivie: arrestation de l'ex-présidente Añez, accusée d'avoir renversé Morales

Le Premier ministre à l’origine de la crise

A l’origine de la crise, le Premier ministre Ramush Haradinaj, suspect de crimes de guerre, qui avait démissionné le 19 juillet. Il a, depuis, été entendu par la justice internationale à La Haye, mais il est reparti libre du tribunal. Haradinaj a, d’ores et déjà, déclaré qu’il se présenterait aux élections si ses ennuis judiciaires ne l’en empêchent pas. Il a déjà tenté de former une nouvelle coalition pré-électorale, notamment avec le nouveau parti social démocrate.

LIRE AUSSI>>  Présidentielle en Bolivie: la société civile appelle à une grève de 24 heures

Haradinaj espère capitaliser dans les urnes

Haradinaj, qui avait considérablement durci le ton contre la Serbie et instauré une taxe douanière de 100% sur les importations serbes, est considéré par la communauté internationale comme le responsable de l’arrêt des négociations sur le statut final. Il espère capitaliser dans les urnes, sur le sentiment anti serbe largement répandu au Kosovo, en faisant oublier l’inefficacité de son gouvernement.

Source: RFI

Partager