Accueil Culture KIM KARDASHIAN DEMANDE LE DIVORCE À KANYE WEST

KIM KARDASHIAN DEMANDE LE DIVORCE À KANYE WEST


La star américaine de téléréalité Kim Kardashian a officiellement demandé vendredi le divorce de son époux.

Après sept ans de mariage, Kim Kardashian a officiellement demandé le divorce à Kanye West, rapportent ce vendredi les médias américains, dont le site TMZ et la chaîne Fox News, après des semaines de spéculation sur une probable séparation. La nouvelle avait déjà fuité au mois de juillet dernier, lorsque la star de télé-réalité américaine avait évoqué les problèmes de santé mentale de son mari rappeur, et leurs conséquences sur leur famille.

Le couple, marié depuis mai 2014, a quatre enfants – North (7 ans), Saint (5 ans), Chicago (3 ans) et Psalm (1 an) – dont Kim Kardashian demande la garde partagée, selon TMZ. Un principe qui aurait l’assentiment de Kanye West.

LIRE AUSSI>>  La rappeuse américaine Nicki Minaj annonce sa retraite

Les deux époux déjà séparés

Début janvier, la chaîne NBC News avait rapporté que les deux époux vivaient séparés et suivaient des séances de thérapie de couple. Kanye West (43 ans) s’était ainsi installé dans le Wyoming, tandis que Kim Kardashian (40 ans) vivait toujours dans la résidence familiale, en Californie.

Ce divorce, le troisième de Kim Kardashian, présenté comme une procédure amiable par TMZ, met fin à l’un des couples les plus célèbres du monde, union de deux célébrités à la popularité déjà considérable avant leur mariage.

Attraction des tapis rouges et des défilés, « Kimye », comme était surnommé le couple, créait l’événement partout où il passait, elle entrepreneuse de la téléréalité au physique plantureux et lui créateur ombrageux multi-facettes, reconnu dans la mode comme dans la musique.

LIRE AUSSI>>  Netflix a signé un contrat de 60 millions de dollars avec Beyoncé

De l’avis de plusieurs médias américains, citant des sources proches du couple, la candidature de Kanye West à la présidence des Etats-Unis, l’an passé, aura été l’un des éléments déclencheurs de cette séparation. Bien que n’ayant recueilli, au final, que 60.000 voix, le trublion de la musique, un temps soutien de Donald Trump, avait évoqué une possible candidature pour le scrutin de 2024.

En juillet 2020, Kanye West avait en effet annoncé sa candidature à la présidence des États-Unis, puis il avait pris la parole devant des électeurs dimanche en Caroline du Sud. Son discours décousu et sa crise de larmes en pleine allocution avaient généré des réactions inquiètes sur sa santé mentale.

Source: AFP

Antenne509/A509
L’information en un clic !

Partager