Accueil Santé Japon : deux bactéries résistantes auraient tué 8.000 personnes entre 2011 et...

Japon : deux bactéries résistantes auraient tué 8.000 personnes entre 2011 et 2017

Japon : deux bactéries résistantes auraient tué 8.000 personnes entre 2011 et 2017 1

Une équipe de chercheurs japonais a déclaré que plus de 8.000 personnes dans le pays seraient décédées des suites de deux bactéries résistantes aux médicaments.

Les scientifiques japonais tirent la sonnette d’alarme. Dans une étude publiée par le média Japan Times, le 5 décembre 2019, rapporte que plus de 8.000 japonais seraient décédées des suites de deux bactéries résistantes aux antibiotiques.

Les chercheurs se sont basés sur des statistiques fournies par différentes institutions médicales locales dont le centre national de santé et de médecine japonais. Entre 2011 et 2017, le staphylocoque doré résistant à la méticilline (SARM) et la salmonelle résistante aux fluoroquinolones auraient tué entre 7.400 et 8.100 personnes chaque année sur le territoire. Les décès liés à la salmonelle sont en progression, poursuit d’ailleurs The Japan Times

LIRE AUSSI>>  Plus de 12 000 décès liés au coronavirus dans le monde

Hiroshige Mikamo, expert en bactéries à l’Université médicale Aichi, a pointé du doigt le gouvernement japonais, qui encouragerait les hôpitaux à utiliser des antibiotiques. « Les mesures gouvernementales contre les bactéries résistantes aux médicaments […] semblent être efficaces jusqu’à un certain point », a-t-il expliqué au journal japonais. 

33.000 décès dans l’UE en 2015

Les chercheurs pensent que ces nombreux décès sont liés à la forte utilisation des antibiotiquesau Japon. Hiroshige Mikamo appelle les médecins « à revoir le développement de nouveaux médicaments ainsi que la façon dont les médecins choisissent les médicaments pour traiter leurs patients ». 

L’Organisation mondiale de la santé avait décrit en 2018 la résistance aux antibiotiques comme l’une des « plus graves menaces pesant sur la santé mondiale, la sécurité alimentaire et le développement ». 33.000 personnes sont décédées dans l’Union européenne en 2015 à cause de bactéries résistantes aux antibiotiques, avait alerté la revue The Lancet Infectious Diseases.

LIRE AUSSI>>  Coronavirus: plus de 1600 morts en Chine

Source: RTL

Partager