Accueil Sécurité/insécurité Ironie du sort en Haïti il y a de l’embargo sur les...

Ironie du sort en Haïti il y a de l’embargo sur les armes mais seuls les hors-la-loi sont armés

Ironie du sort en Haïti il y a de l'embargo sur les armes mais seuls les hors-la-loi sont armés 1

Port-au-Prince, le 11 novembre 2021.- Les États-Unis d’Amérique ont mis de l’embargo en Haïti sur les armes à feu. Pour eux, c’est formellement interdit que l’État Haïtien achète des armes de gros calibre, mais l’ironie du sort les bandits ont entre leurs mains des armes de guerre qui viennent directement depuis les ports d’embarquement des États-Unis. Ces armes arrivent à des pays passoires comme Haïti et serviront la criminalité et le terrorisme.

Quand les armes sont hors-la-loi, seuls les hors-la-loi sont armés, les armes illégales entièrement automatique remplissent les quartiers populaires (les citées), ils sont contrôlées par des caïds qui n’ont aucun pitié pour semer la pagaille n’importe où. Les armes représentent un malheur pour la société Haïtienne. Les voyous et les trafiquants sont rassurés d’être les seuls à détenir des armes de guerre, et pendant que la PNH ne possède presque pas des armes de gros calibres.

LIRE AUSSI>>  Samir Handal un suspect dans l'assassinat de Jovenel Moïse a été arrêté en Turquie

C’est toute l’inverse, les malfrats les obtiennent légalement, ce méfait pour que la PNH ne puisse pas se défendre, protéger et servir. Même les FAd’H n’ont pas d’armes, les corps de protection en Haïti sont désarmés. L’embargo des États-Unis d’Amérique les désarme. Mesure antisociale et dangereuse. Les honnêtes citoyens font encore les frais de la lâcheté politique. C’est plus facile pour les bandits de semer la panique, et de s’en prendre aux honnêtes gens que les forces de l’ordre font peur aux criminels et aux terroristes. Il faut faire le tour des quartiers, ils sont encore plus armés que la police elle-même.

LIRE AUSSI>>  Des armes à feu et munitions retrouvées chez un homme d'affaire

Pour combattre le terrorisme et la délinquance en Haïti, il faut des armes de hautes portées, des machines blindées, non pas des « zo reken » qui ne sont même pas blindées. En utilisant la propagande d’operette pour moquer les policiers, il faut les donner des équipements pour agir contre les criminels.

Alexandre L. Pierrot
@alexlopier

Antenne 509 / A509
L’information en un clic !

Partager