Accueil Technologie Instagram s’attaque aux applications permettant d’espionner les comptes privés

Instagram s’attaque aux applications permettant d’espionner les comptes privés

Le réseau social souhaite protéger ses utilisateurs contre des applications tierces qui permettent de consulter les photos des profils verrouillés.

Quelques semaines après le retrait d’une fonctionnalité qui permettait aux utilisateurs d’espionner en cachette ses amis, Instagram s’attaque désormais aux applications tierces dont la promesse est de pouvoir consulter les contenus publiés par comptes privés.

Outre le fait que ces applications violent les conditions d’utilisation d’Instagram, elles récupèrent surtout les contenus des comptes privés pour permettre leur diffusion au plus grand nombre.

Une appli qui aspire les données des comptes privés

L’une des applications en question, Ghosty, n’est pas nouvelle. Proposée sur Android uniquement et téléchargeable gratuitement sur le Play Store, elle compte plus de 500 000 téléchargements et fait la promesse à ses utilisateurs de pouvoir consulter n’importe quel compte privé.

Mais pour y arriver, l’application utilise une méthode pas vraiment règlementaire. Après vous être connecté à l’aide de vos identifiants Instagram, Ghosty accède au contenu de l’ensemble des comptes privés auxquels vous êtes abonnés. Encore mieux, pour être en mesure de consulter un compte privé, vous devrez d’abord inviter une autre personne à utiliser le service.

Ghosty peut ainsi collecter, en toute tranquillité, les contenus publiés sur les comptes privés que vous suivez, pour que d’autres utilisateurs puissent ensuite les consulter. Et pour les utilisateurs dont l’appétit en matière de consultation de comptes privés n’est pas satisfait, les développeurs de l’application ont trouvé une solution toute simple : les faire payer ou leur faire visionner des publicités.

Instagram ordonne à Ghosty de cesser ses activités

Interrogé par AndroidPolice, le réseau social a confirmé que Ghosty enfreignait les termes et conditions d’utilisation d’Instagram et qu’une telle fonctionnalité n’a jamais été disponible au sein de ses API.

Les conditions d’utilisation d’Instagram sont très claires à ce sujet :

Le réseau social a indiqué avoir contacté les développeurs de Ghosty pour leur demander de faire cesser au plus vite leur activité.

Source: 01net

Partager

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.