Accueil Opinion Inhumanité dans l’assassinat de Jovenel Moïse

Inhumanité dans l’assassinat de Jovenel Moïse

Inhumanité dans l'assassinat de Jovenel Moïse 1

De toutes tes forces
Tu t’es battu contre plus forts que la République
Et comme Dessalines, tu as laissé ta peau,
Tu as laissé l’espoir,
Tu as laissé ton humanité
Tu as laissé tes rêves…

Des rêves de voir se poindre l’égalité des chances
Des rêves, bien entendu
Que certains tournaient en dérision,
Car, souhaitant maintenir le statu quo discriminant.
Car, souhaitant nous maintenir attachés
Dans les abysses de la pauvreté.

Tu t’es battu pour nous,
Tu t’es battu pour nos enfants
Que les autres veulent à jamais asservir.

Pour te museler, rien ne valait un front commun
Politiciens, bourgeois, société civile et l’international
Tous se sont mis ensemble pour éteindre ta voix
Massacrer ton rêve
Te réduire en silence…
Et ils l’ont fait !

LIRE AUSSI>>  Coronavirus: Haïti était vraiment préparé au point de vue des masques et des équipements de protection?

Qui parlera pour nous?
Qui défendra nos intérêts
Et qui se tiendra derrière nous
Quand les oligarques trainent notre avenir dans la boue.
Qui parlera pour nous ?
Quand les oligarques nous privent
Meme de nos droits les plus fondamentaux.

J’avoue que tu as été incompris
Par ceux-là même que tu défendais
Ils se laissaient facilement prendre
Dans les filets de la malveillance politique
Plutôt que de te rejoindre dans ton combat
Contre lla rapacité des nantis.

Ils ont gaspillé ton mandat
Ils ont détruit ton humanité
Et ont anéanti ta volonté
De nous voir nous faire une place au soleil.

LIRE AUSSI>>  Reginald Boulos, un personnage couvert de pseudo-intellectualisme des gangs armés

Pour te honnir,
Tu étais traite de tous les mots :
Mal absolu
Représentant du système
Dictateur
« Ti nèg nwè »
« Ti nèg lèd »
Et « Aprèdye ».

Avec rage au coeur,
Ils t’ont assassiné
Avec haine dans les yeux,
Ils t’ont sacrifié
Pour assouvir leur appétit vorace
Et étancher leur soif de pouvoir.

De ton vivant, tu leur collais au gosier
Et j’espère que ta mort, à tout jamais
Leur restera en travers de la gorge
Pour les persécuter,
Pour crier justice
Et pour te rendre justice.

KéDar, 15 Juillet 2021

Antenne509/A509
L’information en un clic !

Partager