Accueil International Haïti rejoint le Groupe de Lima pour rechercher une solution pacifique au...

Haïti rejoint le Groupe de Lima pour rechercher une solution pacifique au Venezuela

Haïti rejoint le Groupe de Lima pour rechercher une solution pacifique au Venezuela 1

Après la demande du Ministre des Affaires étrangères de la République d’Haïti, Bocchit Edmond, le Groupe de Lima a officiellement accepté Haïti à faire partie de l’association des pays de la région à la recherche d’une issue démocratique et pacifique à la crise que traverse le Venezuela.

« Haïti se joint aux efforts du Groupe de Lima pour contribuer à la réalisation d’une solution pacifique, démocratique et constitutionnelle au Venezuela menée par les vénézuéliens eux-mêmes à travers des élections générales libres, équitables et transparentes », a déclaré le ministère des Affaires étrangères du Pérou sur Twitter.

LIRE AUSSI>>  Meng Hongwei, l'ancien chef d'Interpol, condamné à 13 ans et demi de prison

Le Groupe de Lima, créé en 2017 par 14 pays, dont le Venezuela. Avec l’intégration d’Haïti, 15 pays plaident désormais pour une sortie démocratique du régime de Nicolás Maduro.

LIRE AUSSI>>  Russie : plusieurs centaines d'opposants interpellés à Moscou

La Bolivie, le Brésil, le Canada, le Chili, la Colombie, le Costa Rica, le Guatemala, la Guyane, le Honduras, le Panama, le Paraguay, le Pérou, Sainte-Lucie et Haïti sont actifs. L’Argentine, bien que faisant partie du groupe, n’est plus considérée comme un membre actif en raison du changement de gouvernement dans ce pays depuis décembre.

Notons que les États-Unis et le Canada, bien que n’étant pas membres officiels, soutiennent et reconnaissent le groupe.

Antenne509/A509

Partager

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.