Accueil Société Haïti: ONI ne respecte pas l’interdiction de tout rassemblement de plus de...

Haïti: ONI ne respecte pas l’interdiction de tout rassemblement de plus de 10 personnes

Haïti: ONI ne respecte pas l'interdiction de tout rassemblement de plus de 10 personnes 1

Voilà, les ordres de respecter une distance sécuritaire et de rester à la maison à cause du coronavirus, des centaines d’Haïtiens affluent vers Champs-de-Mars pour faire la Carte d’Identification Nationale (CIN) dans un bureau de l’Office National d’Identification (ONI) placé à l’interieur du kiosque. En plein coronavirus (Covid-19), à quoi joue Jude Jacques Elibert, le Directeur Général de l’ONI en laissant les gens à la file indienne pour faire des CINs, sans questionner les employés de l’ONI ?

Malgré l’Arrêté présidentiel stupilant l’État d’urgence sanitaire décreté dans tout le pays depuis quelques jours, sur ce, il est formellement interdit tout rassemblement de plus de dix (10) personnes dans un même lieu pour éviter la propagation du Coronavirus (Covid-19). Le responsable Jude Jacques Elibert de l’Office National d’Identification fait la sourde oreille sur ledit Arrêté.

LIRE AUSSI>>  Un Marocain s’est vu refuser le renouvellement de son titre de séjour à cause de ses publications sur Facebook

Le gouvernement Moïse/Jouthe prend bien des mesures fermes et un simple DG détourne les mesures pour aggraver la situation sanitaire dans le pays. On peut faire des CINs mais en respectant les rêgles sanitaires. La logique de faire des cartes pour des centaines et des milliers de gens à Champs-de-Mars n’est pas sanitaire parce qu’il y a une procédure disciplinaire. Les gens peuvent se tenir l’un à côté de l’autre à un rayon de 1m50, mais pas s’entasser comme des crabes.

De la même façon, on a arrêté les pasteurs qui rassemblaient beaucoup de gens dans leur église dimanche dernier, il faut interpeller le DG de l’ONI, Jude Jacques Elibert pour en savoir plus, puisqu’il viole l’Arrêté d’urgence sanitaire. Que va imposer le gouvernement Moïse/Jouthe à Jude Jacques Elibert en sachant ce fait ? Donc, les personnes qui ne respectent pas un article dans l’Arrêté présidentiel qui risquent la prison ne vont donc pas en prison ?

LIRE AUSSI>>  Declaration du Secrétaire D’État des États-Unis, Michael R. Pompeo: Jour de l’indépendance d’Haïti

C’est un crime contre la santé publique. C’ est critique et vraiment minable, si le virus se propage dans tout pays, Haïti n’a pas les infrastructures hospitalière pour réanimer un nombre conséquent de personnes. Il suffit juste de rester chez soi pour ne contaminer personne.

Antenne509/A509
L’ information en un clic !

Partager

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.