Accueil Éditorial HAÏTI N’EST NI MALADE, NI EN BONNE SANTÉ !

HAÏTI N’EST NI MALADE, NI EN BONNE SANTÉ !

Les pratiques de mensonges s’élargissent continuellement autour de la définition de nouveaux risques : le dépistage de la théorie des perdants gagnants, l’identification de comportements néfastes, la découverte de nouveaux risques de « déchoucages » dans l’environnement viennent placer quelques politiciens haïtiens à l’intersection d’épidémie chronique.

Les analystes politiques haïtiens doivent communiquer autour de ces nouveaux risques, car ils n’analysent pas les conséquences de cette pandémie qui obscurcissent, décalent, brouillent les frontières entre la population et les politiciens.

LIRE AUSSI>>  Michel J. Martelly, le vrai-faux absent du gouvernement

Plus les jours passent les recherches sociales poussent et révèlent aux politiciens des failles potentielles dans leur état d’âme. En outre, la radio, la télévision, twitter, facebook, et autres examens plus ou moins invasifs révèlent que le politicien haïtien n’est pas parfait.

A509

Partager

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.