Accueil Société Haïti: les dangers dans le communautarisme

Haïti: les dangers dans le communautarisme

Haïti: les dangers dans le communautarisme 1

Haïti a atteint un pic d’insécurité par rapport à la hausse du taux d’actes criminels dans le pays en 2018. Pauvreté, drogue, armes lourdes, insécurité, les dangers guettent chaque coin de rue dans la zone métropolitaine.

Des quartiers comme Village de Dieu, Grand Ravine défraient la cronique. La vie est noire, le vivre ensemble y est absent. L’ insécurité règne.

La criminalité est au point maximum dans beaucoup de communes et suscite de vives inquiétudes chez la population. La violence est en train d’acheminer le vivre ensemble considérablement, personne n’a confiance en personne. La tranquilité n’existe pas.

LIRE AUSSI>>  Une crise ? Quelle crise ? Tonnerre d'éducation haïtienne

La Police Nationale d’Haïti (PNH) n’échappe pas à cette violence, il est difficil de passer une semaine sans la mort d’un policier. Donc, il y a toujours des actes de violences à répétition, des quartiers soumis parfois aux règlements de comptes.

Des gens sont en grande difficulté sociale et économique. Chaque jour des coups de feu ont été échangés entre les gangs des quartiers et parfois entre les bandis et les forces de l’ordre.

LIRE AUSSI>>  Toute l'équipe de Antenne509/A509 vous souhaite une excellente année 2020

Il faut des interventions musclées de la PNH de concert avec le pouvoir judiciaire pour endiguer ce fléau qui ravage le communautarisme haïtien.

Antenne509/A509

Partager