Accueil Éditorial Haïti: avec une pueur dans leurs bouches et la merde dans leurs...

Haïti: avec une pueur dans leurs bouches et la merde dans leurs têtes, l’opposition éprouve l’effet connerie

Port-au-Prince, le 4 février 2021.- Incroyable. Des politiciens qui agissent pour leur propre intérêt, et voulu le partage du pouvoir dans une transition. Malgré ça, à leur intérieur il y a des opposés dans l’opposition parce que chacun tire le ficelle de leur côté. De toute manière l’opposition extremiste n’est plus prise au sérieux, c’est une minorité très petite qui leur accorde autant de valeur, c’est la débandade parce que leur pensée unique et obligatoire de ne fait plus échos.

Prenant en exemple, plusieurs pays ont appuyé les États Unis contre Nicolas Maduro au dépend de Juan Guaïdo seulement la Russie et la Chine ont donné leurs appuis à Maduro et Maduro est toujours à la tête de Venezuela comme président, en ce sens pourquoi l’opposition extremiste ne tient pas la main à ces deux pays la Russie et la Chine pour faire capoter Jovenel Moïse ? Au lieu de s’accroupir, là il y a un aspect primordial pour eux, les membres de l’opposition ont leurs familles qui vivent aux États Unis, ils sont peureux pour ne pas les déporter en Haïti. Des lâches. Leurs familles mangent très bien ailleurs et en Haïti ils créent des crises pour que la famine tue des gens.

LIRE AUSSI>>  Quand les jeunes veulent faire comme André Michel comme métier

Les opposants visent à accuser le président Jovenel Moïse de tous les maux de la société, mais ils oublient que ce sont eux mêmes qui créent les maux pour que les haïtiens vivent toujours dans la mendicité.

Qui connait la version ou le programmeur du logiciel neuronal de l’opposition extremiste ?

Il ne faut pas être supris par ces perdants qui montent des films à tout prix pour trouver des sympathisants pour donner des couleurs à cette crise politique qu’ils ont su créer pour détourner l’opinion publique. Ainsi, une frange de la population se rend même compte que tout le monde lâche cette opposition et que plus personne ne l’écoute puisqu’elle contrarie la population qui est en train de chercher à découvrir la version ou le programmeur de leur neurone. Les citoyens se font de plus en plus entendre contre eux, contrairement à d’autres sans cervelles qui décident d’accepter et de voir tout s’écrouler quand la population veut travailler et faire fonctionner l’économie.

LIRE AUSSI>>  Haïti se réduit à une provocation de bas étage

Des énarques utilisent une rhétorique conspirationniste, ces stupides ne représentent rien ou à peine 1,5% et ils parlent de transition. Le respect de la démocratie et des institutions sont où ? Leur seul intérêt est démolir pour espérer. Détruire. Destituer. Depuis 2017 à nos jours ce groupuscule veut destituer un président élu et ça n’en finira jamais de destituer. C’est immonde ce qu’ils veulent faire avaler. Où va Haïti avec eux ?

En effet, des nauséabonds, des cons, des grandes gueles qui ne sont pas capables de voir que leurs idées ne sont pas majoritaires.

L.H.I.

Antenne509 / A509
L’information en un clic !

Partager