Accueil Opinion Grapyayizasyon

Grapyayizasyon

Grapyayizasyon 1

Des élites moribondes, incapables de proposer du neuf, sinon dans l’élaboration de plan scélérat pour faire grossir leurs comptes en banque. Dirigeants et opposition qui se foutent éperdument du pays et de la gueule des gens. Une communauté internationale qui nous prend tous pour des cons. Des bandits qui font la loi, et qui grâce à l’incapacité de l’État deviennent des supers héros dans les banlieues de Port-au-Prince et désormais de certaines villes de province. Des individus en costume de sénateurs et députés plus bandits que les bandits, magna de la corruption et de la contrebande. Des commerçants qui contrôlent tout et possèdent parlementaires, ministres et autres hauts dignitaires de l’État. Des citoyens amorphes qui ne comprennent rien à la dynamique sociale, engluée dans cette spirale de violence dont ils se font malgré eux, complices. Des mères qui caillassent leurs enfants, dans une scène macabre qui s’apparente étrangement à une lapidation au temps les plus sombres du judaïsme. Des paricides, matricides à répétition, conséquences directes du délitement de la société. Exécutions en pleine rue et dans les ghettos. L’impunité quasi-totale accordée aux nantis. La pauvreté qui s’accélère de manière ahurissante.

LIRE AUSSI>>  Haïti: Négociation de la honte

Haïti est répugnante. L’hystérie qui envahit les pilleurs de la République se gavant dans les caisses de l’Etat, nous plonge dans un précipice sans fond. Trop d’avaricieux! La violence, sous toutes ses formes, chez nous est une entreprise. Tous s’y investissent. L’embrasement se poursuit. Le venin de la colère, de la haine de l’autre coule dans nos veines. Nous avons perdu notre humanité, la  » grapyayizasyon » du pays, de la société, de la population est totale.

LIRE AUSSI>>  MESSI ET SON 6 MAGIQUE

Et ça continue!

LEPS le MAGnifik

Partager

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.