Accueil Technologie Google, Facebook et Amazon récoltent 70% des dépenses publicitaires en ligne

Google, Facebook et Amazon récoltent 70% des dépenses publicitaires en ligne

Google, Facebook et Amazon récoltent 70% des dépenses publicitaires en ligne 1

Voilà une surprise qui n’en est pas une ! Selon eMarketer, les géants Google, Facebook et Amazon amasseraient à eux seuls un peu moins de 70% des dépenses publicitaires numériques. D’après les analyses de l’IAB (Interactive Advertising Bureau), les trois compagnies récolteraient environ 73 milliards de dollars. 

Fait intéressant : Amazon semble avoir perdu en puissance, puisque eMarketer estime que ce dernier représente aujourd’hui 38% du commerce en ligne contre 50% il y a un an. Facebook quant à lui se porte très bien et garde le contrôle sur 83% des dépenses publicitaires effectuées sur les réseaux sociaux. 

Google, Facebook et Amazon récoltent 70% des dépenses publicitaires en ligne 2

Bien que l’on puisse s’en douter, le trio de tête en matière de publicité en ligne s’affirme un peu plus. Ce qui est finalement surprenant, ce sont plutôt les chiffres que donnait l’IAB en fin d’année 2018, annonçant que 75% des revenus publicitaires sur internet allaient aux dix premières entreprises du marché. Sur ce point, eMarketer fait aujourd’hui une estimation un peu moins concurrentielle. 

LIRE AUSSI>>  Plus de la moitié de l'humanité utilise désormais les réseaux sociaux

 Moins de dépenses qu’annoncé ?

D’une enquête à l’autre, on peut constater de beaux écarts. Selon un autre sondage réalisé par Factual et Lawless Research, les professionnels du marketing dépensent en moyenne 43% de leur budget sur Google Facebook et Amazon. On est donc loin des chiffres estimés par eMarketer, à moins que toutes les dépenses ne soient pas déclarées ? La question mérite d’être posée. 

LIRE AUSSI>>  Google vous laisse enfin effacer vos données de géolocalisation

Mais, le vrai problème n’est pas là. Les dépenses publicitaires faites sur Google, Facebook et Amazon pèsent très lourd dans l’économie américaine. Le fait que seules 3 ou 4 entreprises contrôlent un pan entier de l’économie ne plait pas à tous. C’est pourquoi les professionnels du marketing préféreraient à 65% qu’une alternative à cet oligopole émerge. Le département américain de la justice et la commission fédérale du commerce devraient prochainement lancer de nouvelles enquêtes antitrustau sujet des GAFA.

Source: zdnet

Partager