Accueil Politique Énième rencontre entre les acteurs politiques pour une sortie de crise

Énième rencontre entre les acteurs politiques pour une sortie de crise

Énième rencontre entre les acteurs politiques pour une sortie de crise 1

Hier mercredi 29 janvier, à la résidence du Nonce Apostolique, à Pétion-Ville, les discussions sont reprises entre des représentants de l’exécutif; certains acteurs politiques : signataires de l’accord de Kinam, ceux du Marriott et des partis non-alignés et de la société civile en vue de trouver un accord pour une sortie de crise.

Dans un communiqué, la Nonciature a précisé que ce dialogue est organisé par le Comité Haïtien d’Initiative Patriotique (CHIP), avec le support du Bureau Intégré des Nations Unies pour Haïti (BINUH) représenté par S.E. Mme Helen La Lime, Représentante Spéciale du Secrétaire Général des Nations Unies et le soutient de l’Organisation des Etats Américains, représentée par SEM Christobal Dupouy. La Nonciature Apostolique tient toutefois à souligner qu’elle ne participe pas aux discussions politiques qui se déroulent dans ses locaux et elle réaffirme conformément à sa vocation spécifique qu’elle ne soutient aucun parti politique ni aucun acteur politique de la vie nationale.

Clarens Renois l’un des signataires de l’accord du Marriott voit d’un bon oeil que des représentants de l’exécutif, certains acteurs politiques et de la société civile vont tenter de trouver un terrain d’entente. Il souligne toutefois la nécessité d’un dialogue constructif afin d’aboutir à un accord politique pour apaiser la crise.

De son côté Me André Michel affirme qu’il n’est pas question de participer à la formation d’un gouvernement d’union nationale avec Jovenel. Selon lui, le Secteur Démocratique et Populaire a toujours la même révendication: la démission du président Jovenel Moïse.

Le pays ne peut plus il faut trouver une solution viable à cette crise.

Antenne509/A509

Partager

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.