Accueil Société En ce 2021 les trois axes du Président Jovenel Moïse: Constitution, Élection...

En ce 2021 les trois axes du Président Jovenel Moïse: Constitution, Élection et Électrification.

En ce 2021 les trois axes du Président Jovenel Moïse: Constitution, Élection et Électrification. 1

Port-au-Prince, le 2 janvier 2021.- Selon les dires du président de la République Jovenel Moïse, le 1er janvier, dans son allocution pour commémorer le 217ème anniversaire de l’Indépendance d’Haïti, il met en phase sur trois points importants pour cette année 2021 qui sont: organiser les élections; réformer la Constitution et électrifier le pays.

En effet, le changement de constitution est un acte de bonne foie car en changeant la Constitution haïtienne
cela enlevera beaucoup de chose à la technocratie et à l’idiocratie ambiante, à la « ministerisation » des parlementaires et à « l’absentéïsation » des élites, au militantisme politique surnois et au derive autoritarisme et les caniches du pouvoir. Ainsi, il faut réformer la Constitution une fois pour toute et sans état d’âme.

LIRE AUSSI>>  Caricature d'un pays failli

D’un autre coté, l’électrification du pays est l’un des objectifs de campagne du Président Jovenel Moïse, en ce sens, il a déjà réalisé plusieurs phases pour mettre en place l’électrification du pays. Sur ce, plusieurs réseaux et centrales électriques sont en construction dans presque les dix départements du pays. Déjà, plusieurs communes du pays ont déjà accès à l’électricité, et la population en profite pour sortir dans le noir positivement sur l’économie et sur le social. Que la lumière jaillit !

En somme, l’élection c’est le principe représentatif de la société, cette année 2021 est une année électorale libre et équitable pour renouveler les postes représentatifs vacants parce que l’organisation des élections est un atout démocratique. Cela va determiner les enjeux et les décisions qui influenceront la vie des haïtiens.

LIRE AUSSI>>  Le Président Jovenel Moïse veut rétablir l’ordre dans tout le pays

En fin de compte, il ne faut pas oublier M. le président Jovenel Moïse, les haïtiens voudraient aussi du boulot, des logements, des villes propres, des paysans qui vivent de leurs productions, un pays sécurisé, une éducation et une santé renforcées, une justice désengorgée, du calme entre les communautés et un avenir pour leurs enfants.

Antenne 509/ A509
L’information en un clic !

Partager