Accueil Éditorial Des bandits qui ne sont pas des bandits, mais des militants politiques...

Des bandits qui ne sont pas des bandits, mais des militants politiques une fois arrêtés…

Des bandits qui ne sont pas des bandits, mais des militants politiques une fois arrêtés… 1

De Bout Janjan à Arnel Bélizaire, en passant par Ti ougan et Badou, ce sont tous des militants politiques, au dire des membres de l’opposition cherchant constamment à tout mélanger, pourvu que ça puisse leur servir d’elixir, pourvu que ça puisse aider à la cause et pourvu que ça puisse servir à démolir le travail de nos valeureux policiers qui, eux ne veulent que s’acquitter du devoir à eux imparti.

Je me suis délecté – avec tellement de passion – d’un très joli texte sur Facebook dans lequel l’auteur Al Jean Gilles s’est fendu en quatre pour définir le militantisme d’après le vocabulaire de nos hommes politiques. il disait et je cite:

“Les militants sont des esclaves, des exécutants de basses oeuvres, des chairs à canon, des artisans du chaos, des chefs de file des mouvements violents n’hésitant pas à se salir pour du beurre ( comme la politique des matières fécales).

Ils sont surtout des allumeurs de pneus, des provocateurs zélés, des « abolotcho » des vendus n’appartenant à aucune chapelle politique. Ils n’ont pas de forme propre et prennent toujours la forme du vase qui les contient. En d’autres termes, Ils suivent leur ventre et se donnent aux plus offrants”.

Définition conforme, réaliste et mise à jour, on ne peut en dire davantage, parce qu’avant c’était des bandits qui dérangeaient, mais une fois arrêtés ou stoppés par les forces de l’ordre, on les change de tunique tout simplement pour les revêtir du costume militantiste. C’était le cas pour le nommé Badou de la base 47 et ce sera le cas pour les futurs bandits arrêtés ou stoppés. Tous deviendront, tout de go, enfants de Dieu, une fois mis en difficulté. Ils méritent d’être lavés de tout crime, vol, viol et kidnapping, parce que cela participe d’une logique de cueillette de sympathisants quelqu’en soit l’origine. Ce n’est, toutefois pas une surprise pour la simple et bonne raison que la plupart de nos hommes politiques viennent de cette filière mafieuse, une filière qui a accouché de Don Kato, d’Arnel Bélizaire, de Printemps Bélizaire, de Roger Millien, de Moïse Jean-Charles et j’en passe.

LIRE AUSSI>>  Pourquoi le policier haïtien mériterait un salaire spécial?

L’ancien député de Delmas, grand distributeur d’armes et cartouches devant l’Eternel, s‘en est pris à son propre jeu, un jeu brutal et mortifère, un jeu qui a fait des morts dans les rangs de la police, un jeu qui a vu des membres de la population tomber sous ses pluies de balles assassines, parce que les morts font venir des mots à la bouche, parce que les morts nourrissent l’animosité et parce que les morts sont la sève nourricière de ces formes de lutte tant pour leur survie que pour donner du fil à retordre au gouvernement que les organismes de défense des droits humains vont faire porter le chapeau pour des crimes dont il n’a aucune connaissance.

LIRE AUSSI>>  Le sénat haïtien: l'arroseur arrosé

Hier encore à Mariani, des bandits ont frappé, faisant plusieurs morts. Ils seront des militants, une fois capturés, parce que le propre de l’opposition est d’expier les péchés des assassins de tout poil, parce que cela – pour eux – doit servir à quelquechose. André Michel a déjà mené son enquête, quelques heures après le crime et il s’ensuit qu’une voiture de police sans place serait mêlée à cette tuerie. Facile à dire quand on veut berner tout le monde, parce qu’il a la science infuse, lui – au point de conclure son enquête dans un temps record. Ah si seulement, il pouvait s’occuper de l’enquête sur la mort de l’IG Michael Lucius ! Le résultat serait alors expéditif.

Sacré André qui n’a pas fini de nous épater. Sacré André qui transforme nos jeunes en “bayakou” (éboueurs), assassins, et en violeurs dissimulés derrière les barricades et sacrée opposition qui a le pouvoir de transformer des bandits en militants politiques.

KéDar, Décembre 2019
©Tous droits réservés

Partager

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.