Accueil Éditorial Dans l’intimité d’une opposition haïtienne malsaine

Dans l’intimité d’une opposition haïtienne malsaine

Port-au-Prince, le 18 février 2021.- Toute la société en parle justement. Il y a une volonté collective et partagée de cette opposition de prendre les haïtiens pour des cons et des moins que rien. Depuis 2017, les complotistes, le businessman des barricades, les esclaves du système remplissent leurs poches en déstabilisant le pays, en incendiant les biens d’autruis et étatiques, jouant délibérément les pyromanes en permanence.

C’est très grave, l’insécurité est due au manoeuvre des complotistes qui prônent la transition. En mettant, à chaque fois, un groupe de policiers et faux-policiers cargoulés et armés, proches d’un ex-maire et des anciens sénateurs dans les rues pour semer la terreur dans la zone métropolitaine en disant qu’ils sont des phantomes mais en réalité ce sont des vivants manupilés en chair et en os. Ça c’est la haute trahison pour la mise en péril de la nation.

LIRE AUSSI>>  2019 s'en va et c'est tout

En même temps, les promoteurs de l’esclavage: l’église catholique, cette église qui se distingue en Haïti par la promiscuité honteuse de ces membres, c’est une institution d’incestes et de pédophilies. C’est dingue le nombre de prêtres qui se fait toper pour attouchement sur mineurs. L’État haïtien les paie chaque mois à cause de la clause du concordat de Damien. L’église est une famille dans la mafia, de voleur et de contrebandier, avec une complaisance pour flatter les maîtres (oligarques haïtiens) en obtenant des retombées juteuses.

Au lieu d’aider à résoudre et d’apaiser la situation, une frange de journaliste en Haïti ce sont des militants et/ou opérateurs politiques sous le sobriquet de journaliste, en étant toujours solidaire pour allumer la mèche, qui font et apprécient les scènes de violence quand ça les manquent, en lançant des messages alarmistes et mortifères. La connerie du mensonge est l’un des facteurs de propagation de cette déstabilisation. Rien que ça, probablement en attente de subventions.

LIRE AUSSI>>  Le dialogue est le maître mot selon Varnel Durandisse

Le poumon de cette situation malsaine n’est autre que les oligarques, les maîtres qui dictent leur loi et mettent beaucoup d’argents dans la rue pour créer le chaos. L’emprise de ce clan pour détruire Haïti en s’enrichissant au détriment de la masse. Aujourd’hui, ce genre de drame s’amplifie sans cesse sur le territoire. Il faut couper court cette hémorragie et très vite.

Il faut mettre tout ce groupuscule dans un même panier. C’est sûr, l’opposition malsaine et leurs clans sont des ignares, des incapables qui sont toujours en perdition et qui veulent prendre le pouvoir sans passer par les élections.

L.H.I.

Antenne 509/ A509
L’information en clic !

Partager