Accueil Éditorial Critiquer mais ne rien proposer

Critiquer mais ne rien proposer

Port-au-Prince, le 23 avril 2021.- Haïti est à l’image de ce que devient la société, ça donne plus envie de marcher librement dans la rue. Le résultat des politiques qui sont au pouvoir, et celles/ceux qui veulent le pouvoir en se foutant du peuple et du pays. Des têtes de nœud qui ne font qu’ajouter de la confusion à la confusion.

La classe politique en Haïti c’est une classe des inutiles. Autrement dit des bouffons qui écument et encombrent les médias à chaque instant avec cette tactique de la fuite en avant pour attirer la compassion. En effet, tout un chacun donne un avis mais évite bien d’engager leur responsabilité pour combattre l’insécurité. Des experts en tout mais en réalité ce sont des beaux parleurs.

LIRE AUSSI>>  Quand Pierre L'espérance réinvente l'art de mentir…

Tous ces politiques se gavent, critiquer mais ne rien proposer, tous les mêmes. Ce ne sont pas des hommes politiques, mais ce sont des fuyards qui n’assument rien. Ils sont trop narcissique pour tenir un rôle.

Tous ensemble contre l’insécurité en Haïti pourquoi pas ?

Il faut être unis et solidaires face à cet ennemi commun visible (kidnapping) qui ronge la vie des haïtiens. Aujourd’hui même est déjà pénible, il ne faut pas rendre pire le lendemain. Ensemble contre l’insécurité.

LIRE AUSSI>>  Fantômes 509 ou le spectre du terrorisme

L.H.I

Antenne 509 / A509
L’information en un clic !

Partager