Accueil Éditorial Critiquer est l’opium des politiciens

Critiquer est l’opium des politiciens

Critiquer est l'opium des politiciens 1

Le sens critique, surtout à l’égard de soi-même, est un révélateur d’exigence, de bonne volonté, pour mieux faire ou inciter à mieux faire.

La critique systématique marque un manque de discernement et une mauvaise volonté contraire à tout progrès. C’est le mal opposé au bien.

Les politiciens ne font que critiquer leurs concurrents, en effet c’est bien leur spécialité en politique, donc critiquer quand on n’a pas le pouvoir et ne rien faire quand on l’a.

LIRE AUSSI>>  13 Janvier 2020: Rentrée parlementaire entre pleurs, grincements de dents et négation de bilan

Il faut sortir du vide intellectuel, des clichés et des idéologies qui handicapent la liberté de pensée et de dire. Du politiquement qui célèbre souvent la médiocrité.

Critiquer sans apporter des solutions ou de réponses c’est brasser de l’air et faire couler de l’encre pour absolument aucun changement et résultat.

LIRE AUSSI>>  Ah ! jeunesse: les indéboulonnables de la politique sont toujours là

Antenne509/A509

Partager

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.