Accueil Éditorial Critiquer est l’opium des politiciens

Critiquer est l’opium des politiciens

Critiquer est l'opium des politiciens 1

Le sens critique, surtout à l’égard de soi-même, est un révélateur d’exigence, de bonne volonté, pour mieux faire ou inciter à mieux faire.

La critique systématique marque un manque de discernement et une mauvaise volonté contraire à tout progrès. C’est le mal opposé au bien.

Les politiciens ne font que critiquer leurs concurrents, en effet c’est bien leur spécialité en politique, donc critiquer quand on n’a pas le pouvoir et ne rien faire quand on l’a.

LIRE AUSSI>>  Le dialogue est le maître mot selon Varnel Durandisse

Il faut sortir du vide intellectuel, des clichés et des idéologies qui handicapent la liberté de pensée et de dire. Du politiquement qui célèbre souvent la médiocrité.

Critiquer sans apporter des solutions ou de réponses c’est brasser de l’air et faire couler de l’encre pour absolument aucun changement et résultat.

LIRE AUSSI>>  Haïti: c'est enfin confirmé le coup d'État avec appellation de transition

Antenne509/A509

Partager