Accueil Santé Coronavirus : où en est-on sur la recherche d’un vaccin ?

Coronavirus : où en est-on sur la recherche d’un vaccin ?

Coronavirus : où en est-on sur la recherche d'un vaccin ? 1

Alors que l’Organisation mondiale de la santé a indiqué, ce mardi 11 février, que le nouveau coronavirus constituait “une très grave menace” pour le monde, les recherches se multiplient en faveur de la création d’un vaccin.

Un seuil a été franchi. Le nombre de morts en Chine dus au nouveau coronavirus s’élève désormais à 1 016 personnes, ont annoncé les autorités ce mardi 11 février. 42 500 personnes l’ont déjà contracté dans le monde. Le virus 2019-nCov, apparu courant décembre sur un marché de Wuhan, constitue à présent “une très grave menace” à l’échelle planétaire, s’est alarmé Tedros Adhanom Ghebreyesus, le directeur général de l’Organisation mondiale de la santé.

Alors que le nombre de nouveaux cas journaliers (2 478) a tendance à se stabiliser, le virus s’étend bel et bien en dehors de la Chine. En témoigne, la contamination d’un Britannique qui n’y a jamais mis les pieds. C’est à Singapour que l’homme l’a contracté avant de le transmettre à onze autres personnes lors d’un séjour dans les Alpes en France. Même si, pour l’heure, les résultats des derniers tests pratiqués samedi sur des habitants des Contamines-Montjoie en Haute-Savoie se sont tous révélés être négatifs, comme l’a annoncé le ministère de la Santé, ce lundi soir, l’inquiétude est grandissante. “La détection de ce petit nombre de cas pourrait être l’étincelle qui finira par un plus grand feu”, a indiqué le directeur général de l’OMS.

LIRE AUSSI>>  Un premier cas du mystérieux virus aux États-Unis

Où en sont les recherches sur un vaccin ?

Mais alors qu’en est-il des traitements à cette heure-ci ? À l’heure actuelle, il n’en existe toujours pas. Les traitements sont symptomatiques. Il convient de prendre des médicaments contre la douleur et la fièvre, se reposer et ne pas sortir. Des vaccins pour se protéger contre l’infection sont à l’étude. Les scientifiques de l’Institut Pasteur multiplient les essais. Ils sont parvenus à isoler et mettre en culture des souches du nouveau 2019-nCov, comme ils ont indiqué dans un communiqué.  Les chercheurs espèrent avoir “un produit qui serait disponible pour des études cliniques à la fin de l’été prochain”, a indiqué Frédéric Tanguy, le directeur du laboratoire d’innovation vaccinale à l’Institut Pasteur, à France Info.

LIRE AUSSI>>  La femme du premier ministre Justin Trudeau a contracté le nouveau coronavirus.

Des recherches ont été lancées aux quatre coins du monde pour trouver un vaccin. Des chercheurs de l’Imperial College à Londres espèrent aboutir à un vaccin disponible d’ici la fin de l’année. « Nous venons d’injecter le vaccin que nous avons généré à partir de bactéries dans des souris, et nous espérons qu’au cours des prochaines semaines, nous serons en mesure de déterminer la réaction chez ces souris, dans leur sang, leur réponse en termes d’anticorps contre le coronavirus », a expliqué Paul McKay, chercheur à l’Imperial College à l’AFP.

Une université de Shanghaï a également lancé des essais sur des souris dimanche, selon l’agence chinoise Xinhua.

Quelle prévention ?

En attendant et pour limiter les risques d’infection, il est recommandé de prendre quelques précautions comme, se laver régulièrement les mains avec de l’eau et du savon, éviter de se toucher les yeux, le nez ou la bouche quand les mains ne sont pas propres, éviter d’être en contact avec des malades et porter un masque.

Source: Yahoo Actualités

Partager

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.