Accueil Éditorial Constitution et/ou amendée: 34 ans de n’importe quoi, ou comment couler un...

Constitution et/ou amendée: 34 ans de n’importe quoi, ou comment couler un pays

Port-au-Prince, le 22 Mai 2021.- La Constitution de 1987 est un schéma bien monté pour mettre à genoux le peuple haïtien, et surtout les citoyens défavorisés qui vivent dans la mendicité d’être plus pauvre de jour en jour et quelques rares familles qui controlent l’économie d’être plus riche. Cette Constitution a été amendée en 2012 pour continuer avec les mêmes pratiques qui permettent de bien dilapider la richesse d’Haïti.

Ainsi, la démocratie pronée, par cette Constitution de 1987 amendée en 2012 n’existe pas dans un pays ou l’Assemblée nationale ne représente pas le peuple mais une fraction mise en place par un système qui ne permet pas l’expression populaire cela s’appele une oligarchie. Quelque soit le poste électif, n’importe qui doit être entre les mains de cette fraction de citoyens (l’oligarchie).

LIRE AUSSI>>  Haïti: le mal persiste rien n'avance

C’est ainsi que le pays est en train de couler, comme d’habitude, Il faut ouvrir les yeux pour comprendre que l’économie, la société et la politique sont prises par une groupe de personnes depuis 34 ans. Ces gens sont toujours là « yo fè yo defè ». Cela démontre que la démocratie est une expérience dont l’issue est incertaine avec cette Constitution amendée et provoque que Haïti est totalement décadente.

D’ailleurs un bon coup à la Constitution de 1987 amendée ne serait pas de trop. Donc voilà, le moment du référendum surtout pour freiner le système « peze souse » et que tous les citoyens haïtiens doivent être dans le même panier.

LIRE AUSSI>>  Haïti: il y a pire que le Covid-19

Quel est le paradoxe du référendum ?

En réponse à ceux qui ne croient pas que le référendum puisse avoir du succès : ils ne croyaient pas non plus que Jovenel Moïse puisse gagner les élections présidentielles en Haïti. Quand le système le met dos au mur, le peuple haïtien se tourne naturellement vers le référendum, c’est-à-dire, le peuple mobilise et sort sans contrainte pour aller voter pour le référendum au lieu de non comme font croire les opposants dudit référendum.

L. H. I.

Antenne 509 / A509
L’information en un clic !

Partager