Accueil Éditorial Complaisance quasi-criminelle à l’égard du peuple

Complaisance quasi-criminelle à l’égard du peuple

Complaisance quasi-criminelle à l'égard du peuple 1

La hausse de trop du dollar américain ($ US) est effrayante. Il y a une crise grave qu’encourt la société haïtienne si la vie des citoyens reste ainsi. Le secteur privé est dans une complaisance quasi-criminelle à l’égard de la population. Il est temps de mettre fin aux hostilités de la gringolade de la gourde.

Le secteur privé fait preuve de passivité, il continue la même politique avec l’apport quelques banques pour que la monnaie nationale (la gourde) perde de valeur. Cette situation est vue comme agaçante dont l’État a choisi de nier l’existence.

LIRE AUSSI>>  Haïti: sans bol d'espoir avec la politique

Sans un gouvernement légitime l’heure est assez grave. L’ État ne va pas pouvoir tout faire. Cette complaisance criminelle envers le peuple devrait aboutir. Il y a un vrai débat sur l’évolution de la montée du dollar.

Il faut aller plus loin dans la production locale au dépend de l’importation. La gourde baissera si on donne plus de pouvoir aux acteurs locaux pour combattre la complaisance criminelle à l’égard du peuple.

LIRE AUSSI>>  2019 s'en va et c'est tout

A509/Antenne509

Partager