Accueil International Attentat en Afghanistan : 63 morts lors d’un mariage à Kaboul

Attentat en Afghanistan : 63 morts lors d’un mariage à Kaboul

Attentat en Afghanistan : 63 morts lors d'un mariage à Kaboul 1

Un attentat kamikaze non revendiqué a tué au moins 63 personnes et en a blessé 182 samedi soir 17 août lors des festivités autour d’un mariage à Kaboul.

«Parmi les victimes il y a des femmes et des enfants», a indiqué le porte-parole du ministère de l’Intérieur, Nasrat Rahimi. C’est un des attentats les plus meurtriers depuis le début de l’année en Afghanistan.

«A 22h40 une explosion est survenue dans la salle de mariage Shar Dubai dans l’ouest de Kaboul», avait indiqué samedi soir Rahimi, sans être alors en mesure de livrer un premier bilan. Il a plus tard indiqué que c’était «un kamikaze qui a fait détoner ses explosifs».

Les porte-parole talibans ont rapidement nié l’implication du groupe insurgé. Dimanche 18 août, l’attentat a été revendiqué par la branche afghane de l’organisation Etat islamique (EI) dans un communiqué. Selon cette déclaration, un kamikaze pakistanais aurait d’abord ciblé un grand rassemblement chiite à Kaboul, et une voiture piégée aurait ensuite explosé. L’EI, des islamistes radicaux sunnites, a pris à plusieurs reprises pour cible la communauté chiite d’Afghanistan, dont les familles des mariés faisaient partie.

LIRE AUSSI>>  Côte d'Ivoire: Une épidémie de fièvre jaune touche 89 personnes, une personne décédée

« Le frère kamikaze Abou Assem Al-Pakistani (…) a réussi hier à atteindre un grand rassemblement (…) d’apostats » à Kaboul et a « fait détoner sa ceinture une fois au milieu de la foule », précise le communiqué publié sur Telegram par l’organisation ultraradicale. « Après l’arrivée de membres de la sécurité, des moudjahidine ont fait exploser une voiture piégée », selon la même source.

Les mariages en Afghanistan réunissent de très nombreux invités dans de grands complexes en périphérie de la ville où sont servis les repas et où hommes et femmes, généralement séparés dans deux salles différentes, dansent au son d’un groupe de musique.

LIRE AUSSI>>  Violences xénophobes en Afrique du Sud: l'inquiétude des étrangers

Selon un participant au mariage, interviewé par la télévision locale, quelque 1.200 invités participaient aux célébrations. Il est commun en Afghanistan qu’un seul mariage réunisse plusieurs centaines d’invités.

Tôt dimanche matin, des enterrements étaient organisés dans les cimetières de la ville, selon des images de la télévision locale.

Accord imminent ?

L’attentat de samedi est survenu alors que la population afghane, exaspérée par la violence aveugle, espère la conclusion d’un accord entre les Etats-Unis et les talibans qui ouvrirait la voie à des négociations de paix entre le gouvernement afghan et le groupe insurgé.

Plusieurs sources américaines laissaient entendre ces derniers jours qu’un accord pourrait être imminent, mais certains points restaient à régler.

Source: Le Figaro

Partager