Accueil Éditorial Affrontement police/bandits et réactions complices de la population

Affrontement police/bandits et réactions complices de la population

Affrontement police/bandits et réactions complices de la population 1

Il n’est un secret pour personne que l’insécurité est maîtresse de nos rues aujourd’hui et que les bandits armés ne cessent de prendre leur pied et gagner en confiance. Ils s’arment, s’illustrent au moyen des actes de barbarie et constituent aujourd’hui des forces redoutables qui kidnappent et qui tuent au gré de leurs fantasmes..

La police nationale d’Haïti a croisé le fer ce samedi avec les bandits de village de Dieu, il y a, certes trois arrestations, mais la force de frappe des bandits armés a été sans appel – car armés de M-60 et d’autres fusils de gros calibre, ils ont contrarié l’opération menée par différentes unités de la PNH. Il s’en sort que les blindés fraîchement achetés ont essuyé des tirs nourris des seigneurs de guerre de Village de Dieu qui, le vent en poupe, s’en sont amusés. Ils se régalaient d’avoir endommagé quelques blindés et leurs audios partagés sur le web n’ont pu que confirmer mes écrits.

LIRE AUSSI>>  Des bandits qui ne sont pas des bandits, mais des militants politiques une fois arrêtés…

Le pire dans tout ça n’est pas la manifestation de joie des bandits armés de Village de Dieu, mais plutôt l’exaltation de la population haïtienne au regard des blindés endommagés par la riposte appuyée de ces bandits armés de M-60 et de M-50. Ils partageaient ces infos comme des pâtés chauds, comme si leurs vies en dépendaient et comme si c’était une bonne nouvelle. Au lieu de s’interroger sur la force de frappe de ces bandits, ils préféraient joyeusement partager les images des véhicules percés de cartouches et piaffer de joie pour peu que les agents de l’ordre soient tombés sur des adversaires intrépides et décidés à leur rendre la tâche difficile. Triste réalite et c’est la nôtre malheureusement.

Si vous ouvrez votre compte Facebook, il vous sera impossible de compter le nombre de fois que se partagent les images de ces blindés atteints de plusieurs projectiles. Chose qui prouve que les bandits de Village de Dieu ou d’ailleurs ont la côte dans le milieu et c’est ce qui garantit, il me semble, leur prolifération tranquille et rapide.

LIRE AUSSI>>  Les réseaux sociaux réfugent des justiciers haïtiens

Je comprends maintenant ces kidnappings en séries et ces meurtres qui ne dérangent pas. Je comprends d’où vient l’échec des enquêteurs policiers, dans la lutte contre le kidnapping:  la société haïtienne en est complice et l’exprime à travers les tweets et commentaires sur les réseaux sociaux. Dommage qu’on fasse d’eux des héros, dommage qu’on en soit arrivé là et dommage que notre société se perde dans cette espèce de régression barbare. Car toute non-réaction aux actes de barbarie des bandits armés est une attitude complice.

KéDar, Mars 2020

Partager

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.