Accueil International Turquie : dix ambassadeurs déclarés comme « persona non grata »

Turquie : dix ambassadeurs déclarés comme « persona non grata »

Turquie : dix ambassadeurs déclarés comme "persona non grata" 1

En Turquie, les ambassadeurs de dix pays occidentaux qui avaient appelé cette semaine à la libération de l’homme d’affaires et philanthrope Osman Kavala vont être déclarés persona non grata sur ordre de Recep Tayyip Erdogan.

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a annoncé samedi avoir ordonné à son ministère des Affaires étrangères de déclarer persona non grata les ambassadeurs des États-Unis, des Pays-Bas, de France, de Finlande, de Suède, de Norvège, de Nouvelle-Zélande, du Danemark, du Canada et d’Allemagne, qui vont donc devoir rapatrier leurs représentants en Turquie.

LIRE AUSSI>>  Soupçons d'abus sexuels en Centrafrique: le président de Caritas se défend

« J’ai ordonné à notre ministre des Affaires étrangères de régler au plus vite la déclaration de ces dix ambassadeurs comme persona non grata », a affirmé le chef de l’État lors d’un déplacement dans le centre de la Turquie, sans toutefois donner une date précise.

« Où croyez-vous être ? Ici, c’est la Turquie, pas un État tribal », a lancé le président turc devant une foule de partisans, rapporte notre correspondante à Istanbul, Anne Andlauer. Avant d’ajouter, toujours à l’adresse des ambassadeurs : « S’ils ne comprennent pas la Turquie, ils vont la quitter. »

LIRE AUSSI>>  Le Ghana devient le premier producteur d’or d’Afrique

Dans une lettre commune, les ambassadeurs de ces dix pays avaient appelé cette semaine à la libération immédiate d’Osman Kavala, devenu bête noire du régime et détenu sans condamnation depuis le 18 octobre 2017. L’éditeur et mécène est accusé d’avoir financé les manifestations antigouvernementales du parc Gezi en 2013 et d’avoir joué un rôle dans le coup d’État manqué de 2016, ce qu’il dément.

Source: AFP

Antenne509/A509
L’information en un clic !

Partager