Accueil Opinion Haïti: un cancer veut s’auto-déclarer président de la République

Haïti: un cancer veut s’auto-déclarer président de la République

Haïti: un cancer veut s'auto-déclarer président de la République 1

Port-au-Prince, le 9 septembre 2021.- Haïti a tout connu durant ces deux mois, en exemple l’exécution du Président élu, Jovenel Moïse, dans sa résidence le 7 juillet; tremblement de terre de magnitude 7.2 dans le grand sud le 14 août, passage du tempête tropicale Grâce; un cancer veut devenir le nouveau président d’Haïti depuis le 1er septembre sans l’avis des citoyens. Cela peut paraître bizarre mais c’est le cas.

Ce pays est perdu toute sa valeur d’antant à cause des faux politiciens, ces gangsters en politique qui gachent depuis des décennies l’avenir des millions d’Haïtiens, ceux qui veulent faire croire aux jeunes de laisser le pays pour aller chercher une vie meilleure, mais eux ils restent pour succer la moëlle osseuse du peuple. Dans ce contexte, l’un des cancers de la politique veut s’auto-déclarer président de la République d’Haïti. Cet homme veut s’accaparer comme toujours la virginité des jeunes politiciens. Il est l’un des employés des maîtres du système tant décrié par Jovenel Moïse, un animal sans pudeur, c’est vraiment l’un parmi des pires déchets de la politique.

LIRE AUSSI>>  Haïti: l'instruction est menacée de désagrégation

Toutes les preuves montrent que l’auto-déclaration de ce politicailleur comme président apporte énormément de bienfaits aux complices qui ont assassiné/exécuté Jovenel Moïse parce qu’ils font partie de la même famille, il n’y a pas de débat sur ce point. Ce mal endémique pense que la Présidence l’appartient, il ne fait que du bla bla bla. Ce sont des effets d’annonces pour mettre l’opinion sur des faits d’actualité qui ne sont pas à l’ordre du jour, le peuple doit rester focus sur l’exécution de Jovenel Moïse, que la lumière soit faite, point barre.

LIRE AUSSI>>  La polémique ne finit pas entre Joseph Jouthe et Renald Luberice concernant les vitres teintées

En effet, les gens ne sont plus dupes afin de connaître très bien un des cons qui hérite des années de corruption du système, des années de clientélisme, des années d’emploi fictif, des années de blanchissement d’argent, des années de magouille/pratique douteuse, des années de tractation politique, et des années d’esclave de l’élite économique. Un des infréquentables de la classe politique qui ne se réinvente jamais, c’est l’un des prédataires qui est en fin de cycle.

L. H. I.

Antenne 509 / A509
L’information en un clic !

Partager